Kédougou : Découverte de Missirah Dantila, cité religieuse

Pour quoi des milliers de fidèles musulmans se ruent chaque année vers Missirah Dantila ?

A l’image des autres foyers religieux, Missirah Dantila est pour les fideles musulmans de Kédougou, un haut lieu de pèlerinage. Situé à environ 104 km à l’Est de Kédougou et à 50 km  au sud-est de la commune de Saraya, Missirah Dantila  fait partie de l’un  des plus gros villages de l’actuelle commune rurale de Madina Baffé.

DSC07273

Fondé  par le « Saint Homme », El hadj Alpha Oumar Tandian, il  y a environ 130 ans, Missirah Dantila est un village majoritairement peuplé de Diakhankés originaires de Bambougou Diakha.

«C’est notre grand-père El hadj Alpha Oumar Tandian qui a répandu l’Islam dans le Dantila, le Niokolo, le Sirimana, la zone de Labé, Kéniéba. Ses talibés sont partout. Depuis la création de ce village, nous organisons le Gamou. A cette époque, il n’y avait ni radio ni télévision. C’est un héritage que nous perpétuons chaque année » a souligné Dialiba Tandian, fils et porte-parole du calife général de Missirah Dantila.

A Missirah Dantila, vos prières et bénédictions  sont toujours exhaussées

Le vénéré Alpha Oumar Tandian repose dans un mausolée situé à la partie est de la mosquée de Missirah Dantila. Chaque année, depuis plus d’un siècle, des fidèles profitent de l’occasion du Gamou pour entrer dans ce mausolée et implorer des bénédictions. En dehors du gamou, des gens de divers horizons s’y rendent constamment pour le même exercice spirituel.

DSC07348

Rares sont les fidèles qui regrettent d’être venus implorer des prières et bénédictions à Missirah Dantila. Celles-ci sont généralement exhaussées grâce à la volonté divine et à l’héritage que le vénéré El hadj Alpha Oumar Tandian a laissé à ses successeurs.

Il faut dire que dans ce village, l’enseignement du coran, l’agriculture et l’élevage y constituent les principales activités socio-économiques. L’école française y a pénétré  depuis 1986 avec la création de la première infrastructure scolaire. Le village a bénéficié tout récemment d’un collège d’enseignement moyen en abris provisoires.

Compte-tenu de l’attachement des parents d’élèves à l’enseignement religieux, ils souhaiteraient bénéficier d’une école franco-arabe pour mieux prendre en charge certaines de leurs préoccupations. Aujourd’hui peuplé d’environ 1400 âmes, Missirah Dantila  polarise une dizaine de villages dont (Taméguéya, Sékhoto, Kouléya, Moulounga, Toubacouta, Sakhouya, Samécouta Dantila, Dingari  entre autres…).

 120 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.