echosdescollines.com

Today view: 1 - Total View: 30

Kédougou : COVID-19, l’AEERN évalue son programme de sensibilisation

Les membres de l’Association des Eleves et Etudiants Ressortissants du Niokolo (AEERN) ont procédé ce lundi 5 octobre 2020 à l’évaluation de la première phase du programme de sensibilisation sur la pandémie du coronavirus, programme financé par la société PMC.

Téléchargez les fiches du PADAER II pour connaitre  ses modalités pour vous accompagner

L’évaluation de la première phase de ce programme de sensibilisation contre la pandémie du coronavirus a mobilisé étudiants et responsables de la société PMC.

« Cette activité que nous avons financée entre dans le cadre de notre politique de participation à la santé publique et à la sécurité. Dans la mise en œuvre de cette politique nous avons engagé un cabinet dénommé MSA. Et MSA est en train de dérouler un programme de santé publique. Il est en train de sillonner le Niokolo pour sensibiliser pour former, aider nos populations à prendre à bras le corps cette problématique de santé publique » a rappelé M Karamoko Seydi Bâ, le superintendant chargé de la performance sociale à PMC.

Pour atteindre les objectifs planifiés, les membres de l’association des élèves et étudiants Ressortissants du Niokolo se sont appuyés sur d’autres collaborateurs. 

« Dès le début de cette sensibilisation nous avons été accueillis à bras ouverts par le personnel des postes de santé de la commune de Tomboronkoto. Nous avons suivi la formation sur les messages à livrer aux communautés. Au nom de l’association nous remercions les volontaires jeunes et le président du conseil communal den la jeunesse » a témoigné M Sina Sadiakhou, le président de l’AEERN.

Dès les premières heures de cette pandémie du coronavirus, la société PMC n’a pas lésiné sur les moyens pour soutenir les actions de prévention.

« Dès le début de cette pandémie, PMC a injecté 537 millions de FCFA dans le combat contre le coronavirus, 500 millions dans Force COVID-19 au niveau national et 37 millions dans la région de Kédougou » a précisé M Karamoko Seydi Bâ, le superintendant chargé de la performance sociale à PMC.

Le financement alloué à l’association des élèves et étudiants Ressortissants du Niokolo a porté ses fruits.

« Nous avons sillonné tous les 18 villages de la commune de Tomboronkoto. Nous avons procédé par maillage communautaire. Nous avons eu des représentants dans 7 villages de la commune. Nous avons également distribué des kits sanitaires. Nous remercions PMC qui nous a financés. C’est ce qui fait la fierté de la commune et celle de notre association » a ajouté M Sina Sadiakhou, le président de l’AEERN.

Ce qui prouve à suffisance l’ardent désir des jeunes de Tomboronkoto à contribuer à l’émergence de leur commune. 

« A travers cette activité, la jeunesse de Tomboronkoto na fini de montrer à la face du monde que c’est une jeunesse consciente, une jeunesse de contribution. Comme le disait l’autre dis-moi quelle jeunesse tu as, je te dirai quel peuple tu seras. Et aujourd’hui, PMC est totalement satisfaite de votre participation dans la lutte contre cette pandémie qui a fini de mettre à genou l’économie sur le plan mondial » a reconnu M Karamoko Seydi Bâ, le superintendant chargé de la performance sociale à PMC.

Derrière la manifestation de cet engagement volontariste se trouve une partenaire sûre, la société PMC, animée par le même désir de développer la commune de Tomboronkoto voire le département de Kédougou.

Les jeunes se réjouissent de cette collaboration franche avec PMC mais en demandent encore plus. PMC a réitéré son engagement à continuer à collaborer avec les jeunes de la commune de Tomboronkoto.

Print Friendly, PDF & Email