Kédougou : C’est parti pour la Semaine Régionale de la Jeunesse

La  place Léopold Sédar Senghor de Kédougou  a abrité ce mercredi 28 mars 2017 la cérémonie officielle de lancement de la Semaine Régionale de la jeunesse de Kédougou dont le thème retenu est : « La citoyenneté pour un Sénégal Emergent ».Elle a été présidée par M Hann Adjoint au Gouverneur chargé de Développement.

Cette cérémonie de lancement a vu la participation de tous les jeunes de la région. Les activités ont démarré par un défilé des troupes venant des départements de Saraya, Salémata et Kédougou puis de la prestation d’artistes locaux dont des rappeurs. Le  groupe wadiam Family dit d’ailleurs dans son message  qu’« on ne peut pas se coucher sur une mine d’or et tendre la main à quelqu’un. »

Ousmane Mamadou Soumaré, le président du Conseil Régional de la Jeunesse (CRJ) de Kédougou a remercié son excellence le Président Macky Sall qui a voulu relancer cette semaine.

« Le thème est venu a son heure. L’éducation  d’un peuple est fondamentale pour un pays. Pendant ces jours, nous allons échanger sur tous les aspects relatifs au thème. Nous remercions tous les partenaires qui ont contribué pour la bonne marche de cette cérémonie » a-t-il laissé entendre.

A son tour, M Moustapha Mamba Guirassy, le PDG de IAM, parrain de cette semaine régionale de la jeunesse par ailleurs ancien Maire de la commune de Kédougou n’est pas allé par quatre chemins pour adresser un vibrant message à la jeunesse.

« La loi de la nature est implacable et c’est le travail qui libère l’homme. Pour redevenir humain, il faut se reconnecter à l’humain, car on n’a pas compris de soi- même. Si, les jeunes pensent à la chine ou à traverser l’océan pour aller mourir alors qu’on peut exploiter le tourisme l’agriculture ou l’élevage et que là où on exploite des ressources minières on ne récolte que des conséquences. J’invite les jeunes à  être eux- mêmes et d’aller chercher la connectivité. J’invite les jeunes à cultiver la valeur de la sincérité et à une honnêteté de soi-même, car on fait semblant de travailler alors on se lamente de nous- mêmes. Je les invite à la sincérité et à l’étonnement.  Nous devons nous rappeler quelque soit notre statut d’où venons nous ? Et il faut être fier de ce que l’on est »

Yoro Diallo stagiaire

 

 48 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.