Kédougou : APECEK dote une école élémentaire d’un bloc de toilettes

L’école Ibrahima Danfakha vient de réceptionner un bloc de toilettes, un don offert Association pour la Promotion de l’Education de la Culture et des Echanges avec Kédougou(APECEK). La cérémonie officielle a été présidée par M Bou Fall, inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou

DSC09412

La communauté scolaire du quartier Dinguessou, s’est mobilisée dans son ensemble pour rehausser de sa présence cette cérémonie. Ainsi, parents d’élèves, équipe pédagogique et élèves de l’école Ibrahima Danfakha ont réservé un accueil chaleureux aux autorités et aux membres de la délégation de l’APECEK.

Une vielle doléance satisfaite

M Ousmane Diallo, l’adjoint du directeur de l’école et Sorakhata Cissokho, le représentant des élèves ont salué à sa juste valeur cette initiative de L’APECEK qui vient soulager élèves et équipe pédagogique de l’école Ibrahima Danfakha qui est restée plusieurs années sans toilettes.

Dans le même sillage Mme Astou Diagne Cissé,1ère adjointe au maire de la commune de Kédougou a remercié l’APECEK pour avoir pensé faire un geste qui entre en droite ligne avec les préoccupations du conseil municipal de Kédougou.

Un problème vieux de trente ans

Cet appui ne traduit rien d’autre que l’ambition et la volonté affichée de l’APECEK a contribuer sensiblement au développement de l’Education dans le département de Kédougou notamment des filles.

DSC09389

« Le problème des toilettes a beaucoup contribué à l’abandon scolaire des surtout des filles. Je me suis un peu rappelée des conditions dans lesquelles  j’ai étudié. Ces conditions sont toujours les mêmes trente ans plus tard. Toute seule, je ne pouvais pas faire grand-chose, c’est pourquoi, nous avions créé cette structure. Le projet des toilettes a été possible grâce à la cotisation de ces femmes qui m’accompagnent et à l’équipe locale de Kédougou présidée par l’inspecteur Mamoudou Oumar Guèye » a indiqué Mme Siré Balaba, présidente de l’APECEK France.

Elle a également promis de réhabiliter un deuxième bloc à l’école Ibrahima Danfakha, et d’autres à l’école Bakary Dansokho de Kédougou.

Un intrant qui va booster la qualité

L’importance de la qualité de l’environnement scolaire n’est plus à démontrer pour l’atteinte de la qualité de l’Education.  Sur cette intervention de l’APECEK qui entre en droite ligne avec les préoccupations des autorités académiques Bou Fall, en plus de saluer cette belle initiative a lancé un vibrant appel aux enseignants de l’école bénéficiaire

DSC09394

« L’école est l’école de la communauté par la communauté et pour la communauté. Cette action de l’APECEK est salutaire. Aux bénéficiaires de bien mériter ces ouvrages, de bien les entretenir. Il faut que la communauté scolaire pense à l’entretien. Il faut prendre cela comme un intrant  pour booster la qualité. Il faut que les actions des enseignants et des enseignantes découchent sur de bons résultats aux examens pour que ceux  qui vous ont soutenus demain quand ils viendront ici verront que vous avez fait des pas de géants par rapport aux résultats scolaires » a précisé l’IEF de Kédougou.

DSC09401

Le comité de gestion de l’école a pris l’engagement de bien prendre soin de ce bloc mis à la disposition des élèves et de l’équipe pédagogique de l’école Ibrahima Danfakha.

L’ultime étape de cette cérémonie  s’est matérialisée par la coupure du ruban, la visite guidée des toilettes et le dévoilement de la plaque d’inauguration. Il faut dire qu’un copieux cocktail a également été servi aux invités.

 79 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.