Kédougou : Alerte, risques de conflits à Diakhaling, un orpailleur accuse 

L’audience publique de validation du projet d’exploitation de la mine de Gora, fait encore grincer des dents. Les orpailleurs de Diakhaling (département de Saraya) continuent à fustiger l’attitude partisane des administrateurs locaux qu’ils accusent de toujours soutenir les sociétés minières au détriment des populations.

DSC09150

 « Les autorités ont validé l’enquête publique sans le consentement de la population pour permettre à SGO  de démarrer l’exploitation du site de gora. Ce sera une exploitation forcée du site de Diakhaling. Si cela est obligatoire que l’administration locale donne son avis sans l’accord de la population de Diakhaling, il ne valait pas la peine de nous inviter. Le gouvernement du Sénégal est corrompu. Et cela est inacceptable. Le rôle principal des autorités  est la  défense des intérêts et la prise en charge des préoccupations des populations. Les administrateurs locaux risquent de causer beaucoup de conflits dans la région de Kédougou. Cela est inévitable. Ils soutiennent toujours les sociétés minières au détriment des populations. Les autorités nous ont divisés pour mieux régner. Si les incompréhensions persistent entre les habitants de Khossanto et ceux de Diakhaling, il risque d’y avoir beaucoup de problèmes. Nous voulons tout simplement qu’ils nous donnent nos diouras et qu’ils nous laissent travailler tranquillement.  Nous sommes très déçus car nous pensions que l’Etat allait ouvrir aujourd’hui les sites d’orpaillage. Certainement ils vont repousser, encore repousser la date de réouverture des sites. On craint que même si l’Etat les rouvre, il les fermera à nouveau pendant l’hivernage » a indiqué Daouda Diaby, orpailleur à Diakhaling.

 86 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.