Kédougou : Accidents mortels causés par la société Afric gold, Les personnels de santé dénoncent l’inertie des autorités..

L’union régionale du Syndicat Unitaire des Travailleurs de la Santé et de l’Action Sociale(SUTSAS) de Kédougou exige l’indemnisation des victimes de l’accident dramatique survenu le samedi 21 Mars 2015 sur l’axe Saïensoutou-Saraya où quatre de leurs collègues et leur chauffeur ont perdu la vie.

DSC00346

Les personnels de Santé, membres du Syndicat Unitaire des Travailleurs de la Santé et de l’Action Sociale(SUTSAS) de Kédougou sont montés au créneau ce lundi 30 mars 2015 pour fustiger l’attitude des autorités face à la gestion des accidents mortels occasionnés par la société Afric gold dans le département de Saraya. Frustrés contre cette inertie, ils ont tenu un sit-in au centre de Santé de Kédougou en lançant un cri de cœur aux décideurs.

DSC00348

«Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes donner un paquet de services de santé des CPN, de dépistage des enfants) aux populations assises sur des mines d’or mais paradoxalement pauvres. Non contents de nous appauvrir, ils nous tuent maintenant… Nous nous inclinons sur la mémoire des victimes et exigeons leur indemnisation. Nous allons porter plainte contre la société Africa gold. Il y a eu deux autres accidents  occasionnés par cette société et aucune mesure de sécurité n’a été mise en place. La zone n’était pas balisée. Ce sont des manquements notoires à la sécurité des agents. Il faut que des mesures soient prises pour cela n’arrive plus jamais dans la région » a martelé M Hamidou Thiam, porte-parole du SUTSAS.

Ils ont par ailleurs déploré leurs conditions de travail  très déplorables à l’heure du  Plan Sénégal Emergent.

« Il n’y a pas un seul district qui a deux véhicules. Les agents travaillent dans des conditions difficiles et ne bénéficient ni de traitement équitable ni de primes d’éloignement ni d’indemnités de logements. Faute d’eau et d’électricité dans les centres de santé, à Saraya et à Salémata on accouche les femmes enceintes à l’aide de lampes torches à l’heure du Sénégal émergent » a indiqué M Thiam.

 51 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.