Il faut s’intéresser à ce qui se fait dans les régions

Représentant le ministre de la culture et de la communication, M Ibrahima Lô, Directeur  du livre et de la lecture a magnifié à sa juste valeur l’engagement de M Saloum Sadiakhou pour l’écriture.

« Le ministre  de la culture m’a  instruit  de venir à la cérémonie de dédicace de ce livre. La préface  a été faite par le ministre en personne. Pour reprendre ses propos, le verbe de Saloum Sadiakhou m’a définitivement convaincu qu’au pays de Léopold Sédar Senghor, l’espoir d’une écriture de grande qualité s’inscrivait bien dans notre devenir collectif. Donc, le ministre de la culture a une conviction  profonde. Il faut s’intéresser à ce qui se fait dans les régions. Cela participe de la volonté  des plus grandes autorités  de ce pays. C’est un appel des profondeurs de ce que le pays compte comme patrimoine matériel et immatériel qu’il convient aujourd’hui de préserver, de sauvegarder et de valoriser. C’est la leçon que je tire de cet événement, un événement qui était attendu et d’une grande portée symbolique. C’est un message très fort, très actuel que lance M Saloum Sadiakhou, à plus de 80 ans. Ces genres de personnes âgées, il faut les offrir en exemples à la jeunesse. Les jeunes de notre pays ont le droit d’être accompagnés ».

 50 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.