Festival afro pixel 4 :Me Assane Dioma Ndiaye, avocat à la cour exhorte les jeunes défenseurs des droits de l’Homme à la résistance.

DSC09534« La résistance est un sacerdoce. Quand vous rentrez dans le domaine des droits de l’homme c’est comme vous entrez  en religion. C’est une question de sacrifice. Vous êtes déjà averti des problèmes éventuels auxquels vous pourrez être  exposés. Vous êtes dans le désintéressement le plus complet donc vous n’avez pas de crainte d’abord pour vos intérêts personnels, par rapport à votre intégrité physique et corporelle. Vous prenez également l’engagement de vous mettre au service des causes justes notamment en matière de préservation de l’homme. De ce point de vue quand on est imbu à une telle source, il n’y a pas de problème, on résiste. On est suffisamment vacciné contre les problèmes éventuels qui nous sont exposés. Et nous n’avons pas d’état d’âme ni par rapport aux pouvoirs publics ni par rapport aux groupes de pression. De ce point de vue, nous n’avons aucun problème, car nous sommes préparés à toutes les éventualités ».

Propos recueillis par Adama Diaby

 63 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.