El hadj Bocar Sidibé, ancien député maire de Kédougou : « Il ne faut pas exagérer sur la question des ethnies minoritaires… »

 « Vous savez faut pas que les gens exagèrent sur la question des ethnies minoritaires jusqu’à faire croire qu’elles étaient oubliées, ou qu’elles étaient sous pression voire bannies. Ce n’est pas exact.Il n’y a jamais eu aucune manifestation qui s’est passée à Kédougou où ces ethnies minoritaires ne sont pas venues en nombre, en qualité pour apporter leur contribution au succès de ces rencontres. Que ce soit une visite présidentielle, ministérielle ou que ce soit les fêtes d’indépendance, toutes les ethnies étaient représentées à ces manifestations.DSC08916

 

A l’époque, ces manifestations étaient organisées avec beaucoup plus de faste et beaucoup plus de participation populaire. Il faut dire que ces ethnies minoritaires sont toujours venues montrer leurs places et leur grandeur à toutes les manifestations qui se sont déroulées à Kédougou. Aujourd’hui je ne vois pas d’inconvénient à perpétuer cela. Même si les gens diminuent de plus leurs contributions aux manifestations populaires, il n’y a pas d’inconvénient à regrouper toutes les ethnies, en leur faisant accepter l’existence des autres. Ce n’est pas une revanche sur quoique ce soit. C’est pour permettre aux groupes ethniques de mieux s’enraciner, de mieux s’épanouir et montrer les différentes facettes de leurs traditions. »

 58 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.