Conseil  Départemental de Kédougou, le président Lessény Sy dit sa part de vérité sur les accusations de certains de ses collaborateurs

M Lessény Sy, le Président du Conseil  Départemental de Kédougou a organisé ce vendredi 9 décembre 2016 un point de presse pour apporter des éclairages sur la campagne de dénigrement soulevée par quelques uns de ses collaborateurs qui avaient même signé une pétition  réclamant son départ de la tête de l’Institution.

lesseny-sy-6

C’est dans une sérénité exemplaire que M Lessény Sy, le président du Conseil Départemental de Kédougou a fait face aux correspondants régionaux de presse de Kédougou pas pour faire une réplique mais pour rétablir la vérité aux populations qui l’ont choisi.

« Ce n’est pas pour faire une agitation politique. Je veux rétablir quelques vérités en direction de la population qui a été abusée dans l’information véhiculée ces derniers temps. Ce point de presse s’articule autour du fonctionnement du conseil départemental mais également autour de la politique  en tant que coordonnateur départemental de l’APR à Kédougou. Des gens mal intentionnés ont voulu dérouler une campagne de calomnie et d’intoxication  sur ma modeste personne. Certains  m’ont même accusé d’avoir refusé de payer les indemnités aux conseillers » a confié M Lessény Sy.

Sur le voyage de sa délégation en France, le Président a nié toutes les accusations et donné des informations complémentaires

« Sur 7 départements  c’est Kédougou seulement qui a été retenu pour continuer la coopération avec le conseil général de l’Isère pour 3 ans .Nous sommes allés négocier le contenu de cette coopération. Nous avons tout simplement signé une lettre d’intention de coopération dans des axes prioritaires tels que l’éducation, la santé, la culture. Nous avons demandé aux partenaires l’ouverture d’un centre de gynécologie, un service de pédiatrie, un centre de pneumologie  (Il y a beaucoup de maladies respiratoires  surtout avec les orpailleurs qui utilisent les produits chimiques). Je suis un fils de Kédougou qui connait bien les préoccupations de Kédougou en matière de santé. Les échanges ont également porté sur les violences, la question de l’environnement entre autres. Les principes  sont acquis avec les partenaires. Ils trouveront d’autres partenaires pour apporter des solutions à la question de l’eau » a-t-il dit.

Pour donner beaucoup plus de précisions et rassurer la population de Kédougou, la signature de la convention de partenariat se tiendra à Kédougou.

«Ils ont tout dit sauf la vérité. Nous avons demandé aux partenaires de faire de sorte que la signature de convention se fasse  ici à Kédougou  au mois de mars. Le conseil départemental prendra des engagements incitatifs fin que  le Département puisse avoir d’autres partenaires. Nous verrons avec l’AFD  comment mobiliser des fonds pour solutionner certains problèmes. Nous avons rencontré également M  Dramane Keita, maire d’Estampes .La santé et l’Education  occupe plus de 75 % du budget du Conseil Départemental de Kédougou » a indiqué M Sy.

Il reviendra à la charge pour préciser qu’il ne cédera pas à la pression de ses collaborateurs.

« Je reconnais que les commissions ne fonctionnent pas. Les réunions se tiennent régulièrement. C’était un faux débat. Ils ont profité de mon absence pour me mettre en mal avec la population. On doit tout faire pour renforcer  les institutions. J’ai certes commis des erreurs mais je ne céderai pas sur certains principes. C’est moi seul qui ai été attaqué. Ce n’est pas une riposte ou un démenti .Il ne peut y avoir de cohérence dans le mensonge. On ne peut ni servir tout le monde ni faire plaisir à tout le monde. Je tends la main à tout le monde pour que nous puissions travailler ensemble pour le Développement de  Kédougou » a laissé entendre M Lessény Sy qui reste ouvert à tous pour le développement du Département de Kédougou.

 64 total views,  1 views today

Print Friendly, PDF & Email

Comments are closed.