echosdescollines.com

Portrait: Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye, une vraie lionne, une femme battante, un modèle pour les femmes de …

« La lionne du Niokolo » Adja Aïssatou Aya Ndiaye a su insuffler une dynamique nouvelle à l’entreprenariat féminin dans la région de Kédougou. Cette grande Dame de fer, généreuse et souriante  et toujours prête à  taper sur la table quand c’est nécessaire  reste encore sur tous les fronts de l’autonomisation de la Femme  pour  le Développement.

Née à Kédougou en 1946, Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye   reste aujourd’hui pour beaucoup de femmes de Kédougou et des autres régions du Sénégal un modèle incontesté. Son statut de femme analphabète ne l’a jamais astreint dans son petit coin. Elle s’est vite retroussé les manches pour conquérir sa place auprès des hommes et des autres femmes.

Combativité acquise dès la tendre enfance

C’est très jeune, vers 6 ou 7 ans, qu’Aïssatou Aya Ndiaye a commencé à essuyer les larmes de sa maman. Après une journée passée à l’école primaire, Aya a décidé tout bonnement de mettre fin à ses études qu’elle venait à peine de commencer.

« Ton père t’a mise à l’école. Tu es ma seule fille, je n’ai personne d’autre qui puisse m’aider dans les travaux domestiques. Mes coépouses sont là avec leurs enfants qui les aident » a confié a l’époque Mme Makhamba Traoré, à sa fille Aïssatou Aya Ndiaye revenant de l’école.

Touchée au plus profond d’elle-même, la jeune Aïssatou Aya Ndiaye  décida ne de plus partir à l’école. Elle promit  de rester aux côté de sa maman pour l’aider dans les travaux domestiques au quotidien. En plus des travaux ménagers, aux côtés de sa maman, Aya a appris à mener d’autres activités. C’est ce qui lui a allégé en partie la gestion de son foyer dans la Région de la Casamance naturelle où son époux M feu-Niélé Kanouté était en service.

S’inspirer de l’existant pour l’améliorer

Son séjour dans la Casamance naturelle sera un déclic pour l’engagement d’Aïssatou Aya Ndiaye. Constatant le courage des femmes de la Casamance naturelle, toujours présentes dans les rizières, de commun accord avec son époux M feu-Niélé Kanouté, Aya a décidé de revenir à Kédougou pour y reproduire la même chose.

Ainsi, pendant  trois ans de combats et de démarches, elle est parvenue à faire revenir son époux à Kédougou par affectation. A ses débuts, Mère Aya s’activait dans la teinture et apprenait ce métier aux jeunes filles qui la côtoyaient.  Progressivement  elle  a créé le GIE Niokolo Koba Club en embrassant l’agriculture et  la transformation des céréales locales dont le fonio.

De fil en aiguille, Adja Aïssatou Aya Ndiaye a su faire de son organisation, le GIE Koba club 1, une entreprise leader au Sénégal dans la production et la commercialisation du fonio précuit. Aujourd’hui, le GIE Niokolo Koba club 1 est bien positionné sur le marché international. Le GIE Koba club 1 participe à toutes les foires nationales (FIDAK, FIARA…) et internationales (SIA en France, terra Madre en Italie…).

La récompense, au bout de l’effort

Mère Adja Aya Ndiaye ne regrette de n’être pas allée à l’école. Elle aime rappeler aux jeunes que « La chance n’entre pas dans la bouche d’un dormeur ». Adja Aïssatou aya Ndiaye a travaillé dur pour réussir. Ainsi, grâce à son dynamisme, le GIE Niokolo Koba club 1 a remporté à quatre fois du Grand Prix du Chef de l’Etat du Sénégal.

Ce riche palmarès est ainsi articulé, en 2002 deuxième prix pour la sécurité alimentaire et la promotion de la femme- en 2003 septième prix  pour la sécurité alimentaire et la promotion de la femme-en 2004 deuxième prix pour la sécurité alimentaire et la promotion de la femme – en 2008  premier Prix pour la sécurité alimentaire et la promotion de la femme.

Le GIE Niokolo Koba club 1 reste attaché à sa mission, celle de participer à la politique des pouvoirs publics qui consiste à combler le déficit de production nationale de céréales tel que le fonio.

Dans le domaine de la politique, grâce à son leadership incontesté, Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye a occupé plusieurs postes de responsabilité.  Elle a été Présidente de la Coordination PS de Kédougou, Conseillère Régionale  de l’ancienne région de Tambacounda deux fois de suite, 2ème vice -présidente du Conseil Régional de Kédougou, membre du bureau national de la fédération nationale des Groupements de Promotion Féminine en tant que chargée de l’organisation. Aujourd’hui, Mère Adja Aïssatou Aya Ndiaye, surnommée la lionne du Niokolo occupe les fonctions de présidente du GIE Niokolo Koba Club, présidente du comité consultatif régional des femmes de Kédougou et celle de conseillère économique sociale et environnementale.

Sur le plan social, la générosité de Mère Adja Aïssatou Aya Ndiaye n’est plus à démontrer. En tant que dame au cœur ouvert, elle assiste les nécessiteux et accepte volontiers à chaque fois d’être la marraine de plusieurs événements culturels, sportifs, scolaires, religieux et coutumiers.

Today view: 1 - Total View: 461