Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Les conseillers municipaux de Dindéfélo ont bouclé  ce mercredi 31 janvier 2018 une phase importante du processus de mise en œuvre du programme Collectivité Locale Amie des Enfants (CLAE). Le Budget Participatif (BP/CLAE) voté ce jour prend en compte les préoccupations des Enfants et du reste de la population.

Ce budget comptant pour l’exercice 2018 de la commune de Dindéfélo a été voté par les 26 conseillers municipaux présents. Ce budget s’équilibre en dépenses et recettes à 176 546 780 FCFA. Contrairement à l’exercice 2017 évalué à 133 000 000 FCFA,  cette année, le budget de la commune de Dindéfélo a connu une hausse.

« C’est vrai pour l’exercice 2018, le Budget de la commune de Dindéfélo a  connu une hausse de plus de 43 000 000 FCFA. Cette hausse s’explique  par certaines  particularités. Etant maintenant une Collectivité Locale Amie des Enfants, nous avons élaboré un Budget Participatif sensible aux Droits des Enfants.(BP/CLAE). Donc dans ce budget, nous avons pris en compte les préoccupations des enfants. Et tout le processus d’élaboration de ce budget a été participatif et inclusif »

Il faut dire que ce budget 2018 prend en compte aussi bien les préoccupations des enfants que celles des autres populations. Spécifiquement à la prise en compte des droits de l’enfant, il est prévu la construction de foyers d’accueil des collégiens, de latrines dans les écoles et l’électrification de salles de classes non sans oublier la création de points d’eau et le renforcement de capacités des élus sur les Droits des enfants. Un montant d’un million de francs CFA est prévu pour le fonctionnement du conseil municipal des enfants. Il faut signaler par ailleurs que les autres préoccupations des populations de façon générale seront prises en charge par ce Budget Participatif.

Dans les prochains jours, ce Budget Participatif / Collectivité Locale Amie des Enfants (BP/CLAE) sera soumis à l’autorité compétente pour approbation. Et le reste du travail de mobilisation des ressources financières reviendra à la charge des conseillers municipaux.

« J’invite tous les conseillers à se mobiliser autour de ce budget. C’est à nous, conseillers municipaux d’aller à la recherche des partenaires financiers pour pouvoir exécuter ce budget » a laissé entendre M Kikala Diallo, le maire de la Commune de Dindéfélo non sans adresser de vifs remerciements aux populations de Dindéfélo, à l’Agence Régionale de Développement de Kédougou, à KEOH et à l’Unicef pour tout leur accompagnement dans le processus d’élaboration de ce Budget Participatif / Collectivité Locale Amie des Enfants (BP/CLAE).

Moussa Top stagiaire Echosdescollines.com

Today view: 3 - Total View: 579