Kédougou : Dindéfélo  en route pour devenir Collectivité Locale Amie des enfants

La commune de Dindéfélo a officialisé ce vendredi 12 Janvier 2018 son appartenance au  programme Collectivité Locale Amie des Enfants (CLAE) initié par l’Unicef et l’Agence Régionale de Développement (ARD) de Kédougou. Le conseil municipal des enfants a été installé et un montant prévisionnel d’un million de francs lui a été accordé.

A travers cette activité tenue ce vendredi 12 Janvier 2018, la commune de Dindéfélo a rejoint le cercle restreint des Collectivités Locales qui ont pris l’engagement d’impliquer les enfants dans le processus budgétaire et à prendre en charge leurs principales préoccupations. Il s’agit pour l’instant des communes de Khossanto et de Fongolimbi.

La rencontre s’est déroulée en présence des chefs de villages, des conseillers municipaux, des Directeurs d’école, des partenaires et des élèves. A la suite de la cérémonie protocolaire, les animateurs de KEOH ont projeté un film réalisé par la CONAFE. A la fin de cette projection, les participants, enfants comme adultes ont saisi l’occasion pour apprécier ce film à sa juste valeur non sans formuler quelques recommandations sur les problématiques soulevées.

« Le film reflète les réalités du milieu. Ces réalités diffèrent d’une localité à l’autre. Il rappelle les recommandations de l’atelier de renforcement de capacités des conseillers et des leaders communautaires. La  grande problématique dans la zone reste celle des grossesses  précoces. Il faudrait des propositions  de solutions face à cette problématique lancinante » ont-ils confié

Selon, la matrone du poste de santé de Dindéfélo, « Le fait que dans la commune de Dindéfélo l’âge du mariage soit repoussé jusqu’à 18 ans a permis de réduire considérablement les risques de complications  liées aux grossesses  chez les filles ».

M Adama Bâ, le responsable de la division Planification, Renforcement de capacités et Bonne Gouvernance à l’ARD de Kédougou a exposé sur le budget participatif/CLAE en apportant des précisions importantes sur ses avantages pour la commune.  Ayant bien compris le message, tous les  26 conseillers municipaux présents ont voté favorablement pour la mise en œuvre du programme CLAE à Dindéfélo. Par la même occasion, ils ont  adopté l’octroi d’un montant forfaitaire d’un million de francs CFA au conseil municipal des enfants de Dindéfélo.

« Nous sommes là dans le cadre du lancement du programme CLAE initié par l’Unicef et l’Agence Régionale de Développement (ARD) de Kédougou (ARD).A l’unanimité, tous les conseillers présents ont adopté pour l’adhésion de notre commune à ce programme. Nous avons prévu un montant symbolique de 1 million de francs pour le conseil municipal des enfants. Nous attendons du conseil municipal des enfants une meilleure participation, une bonne implication  pour une meilleure prise en charge de leurs préoccupations » a souligné M Kikala Diallo, Maire de la commune de Dindéfélo.

La dernière étape de cette rencontre a consisté à la mise en place du bureau et des organes du conseil municipal  des enfants de Dindéfélo.  Ainsi, par le biais de la pédagogie active, M Bakary Camara, le chargé de Programmes de KEOH et Amadou Diouldé Diallo ont profité de l’occasion pour orienter les enfants  sur les qualités  d’un bon leader, les rôles et responsabilités de chaque membre de bureau ou de commission.

Un bureau inclusif  de 10 membres a été installé avec comme bras techniques les différentes commissions. Il s’agit de la commission  participation, la commission protection, la commission plaidoyer, la commission santé et éducation. Il faut dire que dans la mise en place du bureau et des commissions, un accent a été mis sur la concertation, l’inclusion, la participation et l’implication de tous les enfants.

Today view: 1 - Total View: 341