L’AEECK vient de boucler ses 48 h d’activités. M Abdoulaye Barro a été choisi comme parrain de ces activités.

« Ensemble toujours pour le développement intellectuel de Kédougou » est devenu le principal slogan  véhiculé par les étudiants et élèves ressortissants de la commune de Kédougou. Convaincus  que la santé n’a pas de prix munis de brouette râteaux, de pelles les étudiants ont mis à profit ces 48 h pour nettoyer la gare routière afin d’y freiner la propagation des maladies contagieuses. Ces 48 h ont été également ponctuées par une grande conférence animée par Papis Ba juriste de formation. Cette conférence a porté sur le  thème: « La Jeunesse face a la Révolution Numérique. (TIC)

Le conférencier est revenu sur l’histoire des TIC de la Révolution Industrielle jusqu’à aujourd’hui et le rôle de l’étudiant sur l’utilisation des TIC.

A travers « Etudiants et réseaux sociaux » il est possible de lutter contre l’obscurantisme, la corruption, pour la démocratie. Le rôle des TIC consiste également à la dénonciation et à informer ses concitoyens en donnant la bonne information. Et sur le plan sanitaire, l’étudiant doit sensibiliser sur les pathologies. Malgré ses avantages les TIC sont en train de bouleverser la société. Elles retardent les personnes dans leurs activités. M Abdoulaye Barro, le parrain de ces 48 heures de l’AEECK a adressé un message fort à la jeunesse.

«Le gouvernement est là pour accompagner la jeunesse, aux jeunes d’être entreprenants car c’est l’union qui fait la force. La jeunesse doit se retrousser les manches, le développement est un combat de tous les jours »

Les activités ont été clôturées par la remise d’attestations de reconnaissance.

.Yoro  Diallo, echcosdescollines.com

Print Friendly, PDF & Email