Sanoussy Diakhité au président Macky Sall: « Le fonio aussi a droit à son programme ».

En marge de la célébration de la journée nationale du fonio ce samedi 25 novembre 2017, M Sanoussy Diakhité, le président du Comité National d’Organisation  a plaidé pour la mise en place d’un programme fonio .

« Le fonio levier du développement. Il comprend les enjeux de cela. Le ministre. Nous adressons nos remerciements à Mme Adja Aya Ndiaye et à d’autres femmes qui ont compris que le fonio est un levier du Développement local. Nous sommes là pour célébrer le fonio, cette céréale qui est le symbole de l’Afrique de l’Ouest. Compte  tenu de ses atouts nutritifs et agro écologiques, le fonio est la céréale du futur. Cette journée est organisée pour communier avec l’ensemble des acteurs et leur dire que  nous avons une chance. Des risques planent sur l’avenir du fonio. D’autres acteurs, en Inde  tout comme aux USA sont intéressés par la production du fonio. Il faudrait que les gens viennent acheter du fonio, ici chez nous. La machine à décortiquer le fonio est un instrument au service du fonio et non au service de la poche de Sanoussy. La problématique du  battage du fonio a été résolue par des techniciens de l’ISRA.   La demande en semences de fonio reste un autre problème à régler. Il faut restaurer la culture du fonio et encadrer les producteurs. Le fonio crée de la richesse. Il faut que ce soit du fonio venu de  chez nous. C’est possible. Il faut tout simplement  de la volonté. Au président Macky Sall, nous sollicitons son attention. Il a fait de l’agriculture un pilier du PSE. Le fonio aussi a droit à son programme. Il est possible de monter de 5000 tonnes à plusieurs millions. Le fonio  n’a besoin pas d’engrais. Nous avons intérêt à nous intéresser au fonio. Il faudrait tout simplement encadrer les paysans et avoir de la semence de qualité ».

Today view: 3 - Total View: 498