Kédougou : La journée nationale du fonio a été célébrée, mais…

Ce samedi 25 Novembre 2017, les acteurs de la filière fonio ont célébré la journée nationale du fonio. Les  acteurs veulent des réponses aux vieilles doléances des acteurs de la filière fonio : un programme spécial fonio, la journée du fonio dans l’agenda culturel de Kédougou.

Pour célébrer cette importante journée, des délégations d’acteurs de la filière fonio sont venues des régions de Tambacounda, Kolda  et Dakar. Il faudra aussi noter la présence des partenaires  techniques et financiers.  Les autorités ont eu droit à une  visite guidée dans les différents stands.

 

Cette journée a été endeuillée par le rappel à Dieu de la sœur ainée de Mme Aïssatou Aya Ndiaye. C’est pourquoi, la cérémonie officielle qui devrait se tenir dans la matinée a été reportée dans l’après-midi. Le chronogramme initialement programmé a été  modifié. A l’entame des travaux, une minute de prière a été formulée à la mémoire de la défunte.

A la suite des mots de bienvenue du représentant du maire de la commune de Kédougou, Mme Fanta Souaré, a donné le message des femmes des régions Tamba et Kolda

«Nous remercions le PADAER pour son accompagnement constant des femmes sur le terrain.  C’est grâce au professeur Sanoussy Diakhité, inventeur de la machine à décortiquer le fonio, que les femmes sont soulagées.  Le fonio c’est la sante. Nous continuerons à produire le fonio. Le fonio est indissociable  du nom de mère Aya Ndiaye. Durant la phase deux, les jeunes vont se détourner du chemin de l’émigration  clandestine. Il faudrait que le président puisse renforcer les moyens du PADAER et des autres projets »

Prenant la parole M William Manel, le Gouverneur de Région a  présenté les excuses du ministre de l’agriculture et de l’Equipement Rural  et du  ministre  de l’emploi, de l’insertion professionnelle et de l’intensification de la Main d’œuvre. Il a également félicité Mme Aïssatou Aya Ndiaye, pour ses actions dans la filière fonio.

« L’indépendance alimentaire est la meilleure des indépendances. Dans cette quête perpétuelle d’indépendance alimentaire, toutes les spéculations deviennent prioritaires. La journée nationale du fonio est un cadre propice de dialogue fécond entre les acteurs. Cette journée est une invite à la lutte contre la pauvreté et l’insécurité  alimentaire » a-t-il ajouté.

L’inscription de la journée du fonio dans l’agenda culturel de la région de Kédougou et la mise en œuvre d’un programme spécial fonio restent des doléances soumises à l’appréciation du président de la République Macky Sall.