A Kédougou, les jeunes de l’association « classic team » en caravane de sensibilisation sur les accidents de la circulation et sur ’importance du port de casques

Après avoir constaté, les multiples accidents de la circulation dans le département de Kédougou, les jeunes de « classic team » ont cassé le silence le mercredi 27 septembre 2017, pour dire non au fléau. Ils l’ont fait savoir à travers une caravane de sensibilisation à l’issue de laquelle ils ont remis un mémorandum au préfet. Leur discours a tourné autour d’une dizaine de points auxquels ils souhaitent trouver des solutions. Il s’agit du relèvement du niveau de financement de la sécurité routière et la coordination de la sécurité routière, de la réglementation du transport de matières dangereuses et la circulation de gros porteurs, de la réglementation des horaires de circulation des véhicules à transports publics entre autres a relaté le porte parole des jeunes Cheikh Amala Cissé.

Dans la même foulée, les jeunes ont insisté sur l’amélioration de la signalisation routière et ériger des ralentisseurs si nécessaire mais aussi sur le renforcement du dispositif d’intervention rapide en cas d’accident. Ainsi, recevant le mémorandum des jeunes, l’adjoint au préfet Mamadou Oumar Sow a salué la démarche. « Vous êtes une jeunesse responsable et c’est ça que nous attendons de vous » a-t-il martelé. Il a invité les jeunes à collaborer avec les forces de l’ordre qui ne peuvent pas seules régler la question de la sécurité. Selon lui, au-delà de la sécurité routière, il y a la sécurité liée aux braquages. « Pour venir à bout de tous ces fléaux il faut impérativement la main forte des jeunes » a fait savoir le chef de l’exécutif départemental.

Cheikhou KEITA

Print Friendly, PDF & Email