Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La case-foyer de Kédougou abrite depuis ce vendredi 8 septembre 2017 un atelier d’informations sur le programme Gouvernance Locale pour le Développement (GOLD), une initiative de l’usaid en partenariat avec la FAFS.

Depuis 1972, le gouvernement du Sénégal a entamé  la politique de la Décentralisation qui se poursuit encore de nos jours par l’acte 3 de la Décentralisation. A côté se développe le Plan Sénégal Emergent afin de renforcer la gouvernance dans les secteurs de la santé, de l’éducation, de l’agriculture entre autres en proposant une meilleure budgétisation des dépenses  et une amélioration de la planification et de la qualité des services mais d’inclure les citoyens dans le contrôle de la fourniture de service.

C’est dans ce sillage que  la FAFS partenaire dans le cadre du programme piloté par RTI international avec d’autres partenaires comme  ENDA ECOPOP, world Vision, l’URAC et Afrique Enjeux (AFEX) a organisé une première rencontre en mai 2017 avec les responsables des cellules régionales  des zones d’intervention sur le programme GOLD.

Ce programme GOLD vise à renforcer la gouvernance démocratique en soutenant le développement d’une participation citoyenne plus efficace dans la gestion des affaires publiques au niveau des collectivités locales. La stratégie est basée sur une approche intégrée qui permet aux programmes sectoriels de mieux atteindre leurs objectifs et de renforcer les conditions d’une bonne gouvernance pour chaque secteur.

La deuxième  étape  de la mise en œuvre de ce programme consiste à mener une journée d’information et mobilisation  à la base en vue de renforcer la participation des femmes dans les dynamiques de Développement territoriales par une plus grande maitrise des enjeux structurels de l’intervention du programme

A Kédougou, elles sont une trentaine de femmes des communes de Kédougou, Salémata et Dindéfélo à prendre part à cet atelier prévu pour  deux jours (ces 8 et 9 septembre 2017.

Ainsi M Aliou Sylla, le 2ème Adjoint au maire de Kédougou a apprécié à sa juste valeur cette initiative de la FAFS et de ses partenaires.

« Nous apprécions à sa juste valeur le choix porté sur  la commune de Kédougou pour abriter cet atelier. Le thème est d’une importance  capitale. Le rôle des femmes doit être prépondérant si nous voulons qu’elles contribuent  à l’émergence de Kédougou. Nous avons l’habitude d’utiliser les femmes à des fins de folklore. Nous attendons beaucoup de ces deux jours d’atelier. Nous manifestons ici, notre disponibilité à vous accompagner dans vos démarches »a-t-il laissé entendre.

A son tour, M Tombon Camara, le chargé de la coopération au conseil Départemental de Kédougou a  salué la FAFS pour son engagement aux côtés des femmes de Kédougou.

Mme Fily Cissokho, la présidente de la  FAFS/Kédougou s’est félicitée de la présence des participantes de Salémata Dindéfélo et Kédougou. Elle a adressé de vifs remerciements aux autorités pour leur disponibilité tout en souhaitant que le programme GOLD puisse profiter aux femmes et aux populations de Kédougou.

« Avec l’acte 3 de la décentralisation, je demeure convaincue que de nombreux défis nous attendent. Nous femmes, constituons plus de 52% de la population du Sénégal. C’est pourquoi c’est avec intérêt que nous nous sommes engagées dans le cadre du programme Gouvernance pour le Développement local (GOLD) .Cet atelier d’échanges marquera à coup sûr une étape importante dans le processus engagé avec la FAFS pour traduire la bonne gouvernance une réalité locale et nationale conformément aux orientations définies dans la constitution et dans l’acte 3 de la Décentralisation » a indiqué Mme Aïssatou Dia, la représentante de la présidente nationale de la FAFS.

Il faut dire que les interventions de la FAFS seront axées sur les thématiques Genre et Inclusion sociale pour la Budgétisation et la planification du Développement local, suivi de la fourniture de services pour les femmes, les jeunes et les personnes vivant avec un handicap.

 

Today view: 3 - Total View: 712