Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Cette année c’est le village de Fadiga qui a abrité ce dimanche 6 Août 2017, la 34ème édition de la journée nationale de l’arbre. La cérémonie de lancement a été présidée par M William Manel, Gouverneur de la Région de Kédougou.

Différents chefs de services départementaux et régionaux de Kédougou, Saraya et Salémata ont pris part à la célébration de cette importante journée. Le thème retenu cette année est « L’arbre au cœur de la planification stratégique territoriale », avec comme slogan « plants d’aujourd’hui, forêts de 2035 ». L’Etat a porté son choix au niveau national sur le pterocarpus erinaceus ou vène comme arbre parrain de cette année.

Ainsi, Mme Astou Diagne Cissé, la 1ère adjointe au Maire de la commune de Kédougou a saisi cette occasion pour rappeler les vertus du vène dont les feuilles sont utilisées pour l’alimentation du bétail, les écorces et racines dans la pharmacopée. Le tronc est transformé en divers meubles. Elle a par ailleurs manifesté l’engagement du conseil municipal de Kédougou à accompagner les acteurs dans la préservation de l’environnement.

Il faut dire qu’au niveau local, le choix a été porté sur le « nébéday » comme arbre parrain de cette importante journée.

«Dans le contexte de dégradation des ressources forestières et fauniques, le thème de la journée comporte des concepts clés de planification stratégique territoriale qui sont incontournables dans les nouveaux plans de développement du pays. Tout plan de développement durable passe par une gestion durable des ressources naturelles. C’est ce qui justifie les actions préventives des différents acteurs pour une meilleure préservation de l’environnement et des ressources naturelles » a confié M Lessény Sy, le président du conseil départemental de Kédougou.

M William Manel, le Gouverneur de Région a  replacé la célébration de la journée de l’arbre dans un contexte  global de dégradation de l’environnement par l’homme.

« Le thème de cette année cadre parfaitement avec celui de la fête de l’indépendance, « rôle des forces de défense et de sécurité dans la protection de l’environnement et il s’inscrit dans une dynamique protectrice de l’environnement par les autorités. Le thème et le slogan nous interpellent et nous invitent à une grande mobilisation en faveur du reboisement notamment en ce qui concerne le volet suivi et entretien des espèces végétales » a recommandé M William Manel, le Gouverneur de la Région de Kédougou.

Par ailleurs, il a appelé les acteurs en faveur du développement durable et la préservation de l’environnement et des ressources naturelles.  Il a aussi invité les populations à se joindre aux services pour renforcer les efforts consentis pour la protection de l’environnement en s’investissant dans le reboisement et à poursuivre  les actions préventives.

Il faut dire que durant la campagne précédente, l’Inspection Régionale des Eaux et Forêts (IREF) de Kédougou a produit plus d’un million de plants, réalisé 900 ha de plantations conservatoires, 18 km de plantations linéaires et 168 ha de plantations massives.

Le Colonel Malang Kidiéra, l’Inspecteur Régional des Eaux et Forêts de Kédougou a remercié tous les acteurs qui se sont impliqués dans la réalisation de cette œuvre citoyenne exaltante. Il s’agit notamment du PADAER, de la DREC, de l’INP et du P2RS entre autres

Selon le colonel Kidiéra, les efforts doivent être renforcés du fait de l’orpaillage et les feux de brousse. La vision de l’IREF  est de satisfaire la demande en ressources naturelles et de préserver le potentiel de production ou d’apporter une solution à la demande par une substitution ou une modification des habitudes de consommation.

Pour clore en beauté la journée, les autorités ont planté de façon symbolique quelques arbres sur le site du jardin maraîcher des femmes de Fadiga.

Today view: 3 - Total View: 687