echosdescollines.com

Kédougou : 1mort et plusieurs blessés  entre Missirah Sirimana – Kondokhou

Les malfrats ont encore versé du sang ce lundi 10 juillet 2017 sur le tronçon Missirah Sirimana- Kondokhou (département de Saraya). Une femme a été mortellement touchée, plusieurs passagers ont été blessés. Les victimes et témoins oculaires reviennent sur le film de la scène.

Dame chauffeur, témoin

« Ce matin en partant au village de Mouran, entre Missirah Sirimana et Kondokhou, j’ai aperçu au loin une voiture stationnée. Croyant que le véhicule était en panne, j’ai ralenti. Au fur et à mesure que je m’approchais du véhicule, j’ai aperçu 2 hommes armés jusqu’aux dents. Sentant une menace peser sur nous, j’ai foncé tout droit. Les malfrats ont aussitôt ouvert le feu sur nous en crevant les deux (2) pneus de ma voiture, blessant mes 2 apprentis et 2 de mes clients. Regardez ici, l’impact des balles est encore visible sur ma voiture. Lorsqu’ils ont crevé deux des pneus, j’ai pris le courage à deux mains pour rouler. Si, je m’étais arrêté, la catastrophe se serait produite. J’ai roulé sur une distance de 15 Km avant de monter le seul pneu de secours dont je disposais. J’ai parcouru le reste de la distance avec une gente nue sans pneu. Chaque année, à pareille période (hivernage), les braqueurs opèrent dans le même secteur. Ici, ils savent que la couverture du réseau téléphonique est défaillante. Il faudrait que l’Etat puisse faire des efforts supplémentaires pour assurer notre sécurité. Ça  fait mal. Les victimes sont en vie mais dans une situation déplorable.» a-t-il témoigné

 

Pape Meissa Fall, victime

« Le braquage a eu lieu vers 8 h 20, nous étions en partance pour Kédougou. A un moment donné entre Missirah Sirimana et Kondokhou, nous avons aperçu 6 individus lourdement armés. Ils ont tiré sur le véhicule obligeant le chauffeur à s’arrêter. Par la suite, ils ont fait descendre et fouillé tous les passagers en leur arrachant tous leurs biens de valeur (argent, téléphones portables, bijoux…). Moi, personnellement, ils m’ont arraché 1 million de francs CFA, ma carte d’identité et mon permis de conduire, ma carte grise, mon assurance et la clé de ma chambre. Sous la menace de leurs armes, ils nous ont conduits dans la brousse. Comme, j’avais porté un pantalon léger, les bandits l’ont déchiré et s’en sont servis pour nous ligoter tous. Après nous avoir neutralisé, sentant un autre véhicule arriver, ils se sont encore mis à l’assaut heureusement ce véhicule a échappé. Le troisième véhicule a procédé de la sorte mais malheureusement, une femme a été mortellement touchée, les autres passagers ont été légèrement blessés aux pieds. Les bandits font ces opérations généralement entre  7 h et 8h.Il n’y aucune sécurité dans la zone. Il faudrait que les autorités agissent pour régler cette question de l’insécurité dans cette zone. Les gendarmes doivent jouer pleinement leurs rôles » a-t-il dit

Today view: 1 - Total View: 480
Contacts

Pour la couverture de vos événements  partout dans la région de Kédougou (Sénégal), ailleurs au Sénégal et à l'international

Reportages- Publicité- Publireportages- Photos reportages- Vidéo-reportages... Documentaires , films didactiques..

echosdescollines.com mettra à votre disposition une équipe de reporters compétents.

.Contactez -nous   ici    :

adamadiaby60@gmail.com

Tel : (00221) 77 435 85 48