La communauté musulmane de Kédougou a célébré ce lundi 26 juin 2017 la korité, fête marquant la fin du mois béni de ramadan. Le site echosdescollines.com a suivi le déroulement de la prière à la mosquée de la Madina Kénioto à 2 km de la commune de Kédougou

Différentes autorités administratives et politiques ont pris par à la prière des deux raakas dirigée par El hadj Ousmane Diaby, imam ratib de la grande mosquée de Madina Kénioto. La prière des deux raakas s’est déroulée dans un profond recueillement et n’a pas duré plus d’un quart d’heure.

Dans son sermon, l’Imam El hadj Ousmane Diaby s’est appesanti sur le sens du mois béni de ramadan en exhortant davantage les fidèles à continuer à renforcer leur soumission au tout-puissant Allah. Il n’ira pas par quatre chemins pour rappeler aux politiciens que le pouvoir appartient à Dieu.

« Le Sénégal est un pays de Paix. Le pouvoir appartient à Dieu. Il le donne à qui il veut et peut le prendre au moment voulu » a-t-il précisé.

A la suite des salutations finales et de la formulation des bénédictions, Moustapha Diaw a présenté ses vœux les meilleurs à toute la communauté musulmane.

En réponse au préfet, l’imam El hadj Ansoumane Diaby a magnifié la présence de l’administration aux côtés des religieux, des populations. Cette proximité entre les deux pouvoirs garantit la paix et la stabilité au Sénégal

Se confiant à la presse, Moustapha Diaw, le Préfet du Département de Kédougou n’a pas caché ses sentiments par rapports au message du calife général de Madina Kénioto.

« Nous sommes venus représenter le chef de l’Etat comme d’habitude. Le calife est resté fidèle à lui-même en adressant un vibrant message aux politiciens. C’est un message extrêmement important qui nous réconforte nous. Le Sénégal est un pays où la paix doit régner. C’est un message à l’endroit des politiciens pour leur dire que quelque soit leur vœu, ils n’ont pas le droit de mettre en péril la Paix dans ce pays. Et on ne peut pas forcer son destin. Nous avons également sollicité des prières pour l’organisation d’élections apaisées, des prières pour le Développement du Département, de la région de Kédougou »

Il faut dire que la Korité est une fête inscrite dans le calendrier musulman.

Print Friendly, PDF & Email