echosdescollines.com

 Mariama Sarr, Ministre de la femme, de la famille à Kédougou

Les femmes de Kédougou ont accueilli ce samedi 14 Mai, Mme Mariama Sarr, leur ministre de tutelle, ce dans le cadre  de la 29ème édition de la quinzaine nationale de la femme.

Après une pause de 6 ans, la célébration de la quinzaine nationale de la femme reprend de plus belle. A Kédougou, toutes vêtues en blanc, les femmes des  départements de Kédougou,  Saraya et Salémata se sont mobilisées en masse à la place Léopold Sédar Senghor pour prendre part à la manifestation.

La quinzaine de la femme perpétue l’engagement des autorités à entretenir avec les femmes un dialogue fécond sur leurs difficultés et le bilan des progrès accomplis en matière de lutte pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

En plus de saluer les organisateurs sur le choix porté sur Kédougou pour abriter cette belle rencontre, Mme Astou Diagne Cissé, la 1ère adjointe au Maire de la commune de Kédougou et M Lessény Sy ont magnifié l’organisation de cette quinzaine qui ne fait que concrétiser la vision du président Macky Sall, exprimée dans le PSE.

C’est pourquoi, les femmes de Kédougou, Salémata et Saraya n’ont pas manqué d’exprimer leurs points de vue sur leur vécu quotidien.

« Nous sommes satisfaites de cette belle initiative. Nous plaidons beaucoup plus d’appuis pour les femmes. Nous sommes  fatiguées  des taux d’intérêts très élevés des crédits qu’on nous octroie dans les institutions financières. Les femmes sont engagées. Nous souhaitons, un jour accueillir de telles manifestations à Saraya ou à Salémata » a souligné Mme Sountou Souaré, présidente des femmes de  Salémata

.En plus de plaider à nouveau pour plus de financements pour les femmes et la résolution de la question de l’eau pour les femmes de Saraya, Mme Manding square Saraya a réitéré l’engagement des femmes de ce département à rester  derrière  mère Adja Aïssatou Aya Ndiaye dont le leadership reste incontesté dans la région de Kédougou.  « Nous suivrons Aya même dans le trou » a-t-elle dit

Pour le compte du Département de Kédougou, Aya Ndiaye  présidente du comité  consultatif régional des femmes de Kédougou a apporté quelques précisions de taille

« Nous avons appris beaucoup  de la quinzaine de la femme. Macky  Sall a bien fait de reprendre la célébration de la quinzaine nationale de la femme. Les femmes étaient fatiguées.  Le PADAER nous a remis des tracteurs.  Sur 7 tracteurs, les femmes sont bénéficiaires de 4 tracteurs. Nous n’allons plus avoir peur pour démarrer nos activités agricoles. Présentement, nous consommons  le riz local. Nous plaidons pour des matériels  post-récolte. Nous reconnaissons le travail abattu par l’administration dans toutes ses composantes.  C’est le lieu pour remercier Mme Oumou Diouf, chef de service régional du Développement communautaire qui joue bien son rôle » a-t-elle laissé entendre.

A  son tour Mme Mariama Sarr, ministre de la femme, de la famille a  décliné la vision qui transparait dans la reprise de la célébration de la quinzaine de la femme.

Today view: 1 - Total View: 639