En marge de la cérémonie d’ouverture de la première édition du festival de folklore et des produits agricoles, Mamadou Yoro Bâ, le Maire de la commune de Bandafassi a décliné les ambitions de son équipe vis-à-vis de cette manifestation.

«  Il a été répertorié dans notre région, notamment dans la commune de Bandafassi d’énormes potentialités culturelles, touristiques, artisanales et agricoles. Le pays Bassari, site classé Patrimoine mondial de l’Humanité depuis  2012 a beaucoup contribué à la découverte de ces riches paysages culturels de notre terroir. Le conseil municipal a compris que notre commune doit s’ouvrir davantage. C’est pourquoi, il a eu la clairvoyance d’initier ce festival qui, au demeurant est une innovation. Il cherche à faire  la promotion de relations inter-régions voire internationales. La culture est un vecteur qui peut contribuer au rayonnement de notre commune. Ce festival donne l’occasion de prouver que nous pouvons influencer positivement l’histoire de la commune. Pierre par pierre, avec vous,  festivaliers, nous construirons la fierté de nos traditions dans la paix, la fraternité, la solidarité et la convivialité. Ce festival  nous permet de faire un retour aux vraies valeurs africaines. Ces rencontres  constituent pour nous un véritable forum de référence sociale, économique et culturelle des peuples de notre région. Elles sont le cadre le plus approprié pour les partenaires au développement et les organisations paysannes, artisanales et culturelles pour échanger ».

Print Friendly, PDF & Email