Kédougou : L’unité de traitement de l’or sans mercure est à dupliquer…

En marge de l’ atelier de lancement du Projet de développement du plan d’Action National pour réduire l’utilisation du mercure dans le secteur de l’extraction minière artisanale ,l’unité de traitement de l’or sans mercure  du GIE  Foukhaba  de Bantaco a accueilli une délégation du Ministère de l’Environnement et des Etablissements Classés.

Cette visite entre dans le cadre de  lancement du projet pour la réduction du mercure dans le secteur de l’orpaillage. Elle a vu la présence des autorités administratives et une présence massive des orpailleurs.

Selon Maryline Diarra de la DEEC : « Nous allons essayer d’étendre ces types de machines pour tous les orpailleurs, car nous avons des ingénieurs  au Sénégal capables de dupliquer le même modèle. Les orpailleurs doivent travailler de façon formelle et nous avons besoin de l’appui des partenaires pour atteindre l’Emergence »

Mamadou Dramé, le président de la fédération des orpailleurs de région de Kédougou a souligné que : « cet équipement acquis grâce à l’ONUDI  permet de bien traiter l’or sans l’utilisation du mercure et sans pollution de l’environnement. Nous demandons à l’Etat, aux ONG et aux projets de nous soutenir dans la multiplication de ce matériel pour que tous les orpailleurs aient accès à ces types de machines »

Par ailleurs, il a demandé à ses collègues orpailleurs d’étendre la sensibilisation  sur les dangers de l’utilisation du mercure  mais également sur la citoyenneté afin que tous puissent payer la redevance  et les impôts »

Il faut dire qu’environ 500 personnes viennent traiter leurs cailloux au niveau de l’unité de traitement de l’or sans mercure. L’équipement  de cette unité vaut prés de 50 millions de francs CFA.

Yoro Diallo stagiaire