Les femmes enseignantes peuvent se glorifier et compter sur la détermination de l’inspecteur d’académie de Kédougou à les accompagner dans la quête d’autonomisation.

« Nous sommes rassurés quand le thème porte sur l’autonomisation des femmes. Les femmes enseignantes sont à l’avant garde de ce combat. L’autonomisation commence par les esprits et les cœurs. Vous avez la charge  de façonner les esprits et les cœurs. Dans le secteur de l’éducation, on met beaucoup d’accent sur la formation sur le genre. C’est pour que les femmes puissent avoir un autre regard sur le genre. Nous prenons compte de cela dans le choix des manuels scolaires. Des efforts ont été déployés par le ministère de l’éducation nationale pour permettre aux femmes d’être autonomes. Je remercie les autorités pour cette marque de sympathie qui nous honore tous. Le combat ne fait que commencer. Parfois, dans nos esprits et comme dans nos cœurs, il y a des problèmes. Nul ne doit les dulcifier. On ne peut pas émerger en laissant de côté 52 % de la population. Vous pouvez compter sur nous comme vos alliés, des alliés sûr pour cette quête d’autonomisation ».

Print Friendly, PDF & Email