Kédougou : La fondation ZENAGA s’informe sur la commune d’Ethiolo

En mission de prospection avec la mission de la fondation ZENAGA, le site  echosdescollines.com a eu l’opportunité de collecter des informations complémentaires sur la commune d’Ethiolo au cœur du pays Bassari dans  l’arrondissement de Dar Salam.

P1250060

Situé au cœur du  pays Bassari à environ une quinzaine de kilomètres de Salémata, Ethiolo  est un village  fondé il y a plus d’un siècle par  Niobory Bonang. Autrefois des guerres fratricides opposaient peulhs et Bassari. Avec le temps les hostilités passèrent, la paix  et la stabilité s’instaurèrent entre ces deux communautés. Pour calmer les esprits et  vivifier cette stabilité, un peulh parvint à s’installer auprès du fondateur Niobory Bonang.

P1250063

Les autres parents et voisins Bassari se demandaient pourquoi Niobory Bonang  pouvait accepter d’héberger un peulh qui constituait une menace pour le reste de la communauté Bassari. A l’époque le peulh  hébergé par Niobory Bonang était perçu comme un « fusil chargé de cartouches »  qui pouvait trahir à tout moment « Ethio-lo ».Ainsi pour décrire cette cohabitation douteuse et dangereuse entre le peulh et le Bassari, la localité fondée par Niobory Bonang, porta le nom d’Ethiolo.

DSC_0155

Village d’agriculteurs et d’éleveurs Ethiolo est passé en 2008 en chef-lieu de communauté rurale puis en 2014 en chef-lieu de commune rurale. Il compte aujourd’hui six quartiers dont Opepp, Akkol, Ngopp, Ettmaar, Ekknoopp et Ebboo.

Aujourd’hui, la population de la commune d’Ethiolo est estimée  à près de 4000 habitants avec comme  ethnies principales les peulhs, les Diakhankés et les Bassari. Les peulhs y sont majoritaires. Cette population est répartie dans 14 villages et un hameau de culture dont Ethiolo, Ethies, Epingué peul,Mbong peulh,Mbong bassari, Goumon, Egathie entre autres…

La commune d’Ethiolo compte comme principales infrastructures socio-économiques de base  8 écoles élémentaires, 2 collèges d’Enseignement Moyen et 2 églises (une église catholique et une église protestante), un poste de santé, un campement touristique baptisé la « vallée heureuse », 4 cases de santé, 2 marchés un à Ethiolo et un à Ebarack (en cours de réalisation). La mythique place publique d’Ethiolo chef-lieu de commune, perchée sur une colline abrite les rituels Bassari. Il s’agit principalement de l’initiation qui est l’un des événements spéciaux de la commune d’Ethiolo.

DSC_0080

Des groupements de Promotion Féminine (GPF) et une dizaine d’Associations Sportives et Culturelles (ASC) animent la vie de la commune. Au sein de l’équipe municipale, 36 conseillers prennent des décisions, mettent en œuvre une politique pour le développement de la commune d’Ethiolo.

L’une des spécificités d’Ethiolo, c’est que dans cette commune perdue au cœur du pays Bassari l’islam est la religion la plus pratiquée suivie du christianisme et de l’animisme. Les différentes religions cohabitent harmonieusement.

P1250168

Les autres spécificités se traduisent par l’existence de sites touristiques et d’activités culturelles prisés par les visiteurs. Il s’agit entre autres des grottes d’Ethiolo, de l’initiation culturelle chez les Bassari  ethnie conservatrice à sept classes d’âges. Et une fête est organisée pour marquer la transition entre les différentes  classes d’âges. Ce qui donne à la commune des atouts favorables au développement du tourisme intégré.