3 jeunes apprenants viennent de réussir avec brio le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) en transformation de produits agro-alimentaires à la suite de 15 mois de formation à l’unité de transformation du GIE Koba Club 1 de Kédougou.

DSC_3095

Cette initiative entre dans le cadre du Projet d’Appui au Développement et à l’Intégration de l’Apprentissage(PADIA) financé par la compagnie Teranga Gold, la fondation PGL (Paul Gerin Lajoie) en partenariat avec l’Etat du Sénégal.

Il s’agit dans ce projet de donner la chance à 35 jeunes dont 60% de jeunes filles de bénéficier d’ un accompagnement de 3 ans dans des filières porteuses  comme le maraichage, la transformation des produits locaux, la coupe couture, le froid et la climatisation).

Ainsi, pendant 15 mois, les jeunes Cheikhna  Fofana, Tama Bindia, Diatta Danfakha ont réussi avec brio le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP) en transformation de produits agro-alimentaires. L’unité de transformation du GIE Koba-Club 1 de Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye leur a servi d’école.

L’examen final a consisté entre autres sujets à la transformation de quelques produits locaux.

DSC_3083

 

«Nous avons ici de la farine à base de maïs, des brisures de maïs, des  conserves de légumes, du couscous, du yaourt, du sirop de melon, de gingembre, entre autres. Cette formation a été une expérience importante pour nous. L’examen a été abordable pour nous. Tout ce qui a été proposé comme sujet nous l’avons appris. Nous avons été bien encadrés. Cette formation nous a beaucoup aidés. Nous allons continuer. Nous souhaiterons avoir du matériel, des financements pour pouvoir bien continuer, la transformation nécessite beaucoup de moyens. Nous avons  une bonne disponibilité des produits locaux » a laissé entendre  Cheikhna  Fofana

Le GIE Koba Club 1 a mis à l’aise ces jeunes apprenants en mettant à leur disposition des formateurs rompus à la tâche.

DSC_3098

« Nous ne savions pas qu’il existait une unité pareille à Kédougou. Nous étions surpris que Mme Aya ait eu à investir autant de moyens dans ce secteur. Durant tout notre séjour, elle nous a beaucoup soutenus en mettant à notre disposition tout le matériel. Nous prions pour qu’elle puisse doit continuer sur ce chemin. La maman nous a nous guidés. Aujourd’hui, nous sommes prêts à suivre ses pas.  Nous remercions le PADIA pour nous avoir intégrés dans le projet. C’est une bonne expérience de guider les jeunes, au lieu de prendre le chemin de la mer. Je nourrissais le même désir de quitter le pays par tous les moyens. Mais, depuis que j’ai démarré la formation, je me suis départi de cette idée fantôme qu’est l’émigration illégale »a témoigné Cheikhna  Fofana.

Le président du jury Inspecteur Condoul, venu spécialement de Sédhiou pour les besoins de cet examen a requinqué les candidats.

« Sur les 8 compétences, ils ont réussi à 100%. Le travail a été plus que satisfaisant. Vous avez montré cette capacité d’exercer le métier d’agent qualifié en transformation de produits agro-. Ce  CAP est un diplôme d’Etat, un diplôme national. Il faut de la .persévérance pour essayer d’aller de l’avant. Et pour toujours, il faudra rechercher le perfectionnement, c’est possible avec le GIE Koba Club » a-t-il laissé entendre non sans formuler des remerciements et des prières à Mme Adja Aïssatou Aya Ndiaye.

Print Friendly, PDF & Email