Kédougou : Le petit fils d’Amath Dansokho au chevet de l’école parrainée par son arrière grand-père

Retour en source, M Thierry  Wone suit les traces de son grand-père Amath Dansokho. Il offre un don à l’école parrainée par son arrière grand-père Bakary Dansokho, père d’Amath Dansokho.

p1230802

Ce don est composé entre autre de 65 tee-shirts, du matériel didactiques (stylos, matériels de géométrie, crayons, boites de craies…) pour les élèves, les enseignants. En plus de saluer l’assistance pour sa forte mobilisation, le donateur M Thierry  Wone a décliné sommairement les orientations qui l’ont guidé.

« Je suis venu faire un don à l’école Bakary Dansokho qui porte le nom du père de grand-père. Dans notre famille, nous sommes très attachés à l’école, au partage. Comme c’est ma première année de mettre  des fonds de côté, j’ai décidé de faire ce geste là où mon grand-père à fait ses premiers pas. Je souhaite que les élèves de cette école suivent ses pas » a laissé entendre M Thierry avant de procéder à une remise symbolique du don.

p1230851

Par ailleurs Cheikh Ndiaye, adjoint du Directeur d’école et M Koly Cissokho, le président du Comité de Gestion de l’Ecole(CGE) Bakary  Dansokho ont salué à sa juste valeur, le geste du donateur. Ils ont promis de répartir le don entre les élèves selon le critère excellence.

Par la suite M l’Inspecteur Ibrahima Cissokho, adjoint à l’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou a remercié le donateur au nom de l’administration.

« Le geste  est venu à son heure. Les parents souffrent pour trouver les moyens adéquats. Nous remercions le parrain. Le montant n’est pas important, seul le geste compte pour nous .Bravo à la famille Dansokho. Nous vous rassurons que le don sera réparti entre les meilleurs élèves. L’équipe pédagogique veillera à ce que cela soit respecté. Il faudrait également que ceux qui n’auront pas pensent que l’équipe pédagogique en a fait autre chose. L’école est l’école de la communauté. Chaque parent peut poser un acte similaire. Essayons, nous en tant que parents de soutenir nos enfants afin qu’ils soient demain des cadres de ce pays là. Bénissions les pour qu’ils reviennent encore  l’année prochaine » a-t-il dit.