Le village communautaire de Bandafassi a fêté ce dimanche 19 avril 2015, son premier anniversaire. La cérémonie officielle de lancement des festivités a été présidée par M Hamdy Mbengue, adjoint au gouverneur chargé de développement.

DSC00857

C’est sous le signe « couleurs et rythmes des communautés du pays Bassari » que le village communautaire de Bandafassi a célébré son premier anniversaire placé sous l’égide du ministère de la culture et de la communication. C’est pourquoi, les communautés ont quitté tous les coins du pays bassari pour converger vers la commune de Bandafassi qui abrite ledit village communautaire. Une forte délégation d’autorités administratives, d’élus locaux, de notabilités religieuses et coutumières ont effectué le déplacement.

Une place de choix a été faite aux allocutions, un moment choisi par M Ibrahima Bâ, le 1ère adjoint au maire de la commune de Bandafassi pour  souhaiter la bienvenue aux différentes délégations en magnifiant cette belle initiative non sans rappeler la forte recommandation formulée par le Président Macky Sall, le 19 avril 2014 « d’ encourager les nationaux à découvrir l’intérieur du pays »,message adressé aux différents acteurs à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du village communautaire de Bandafassi , village qui symbolise le terreau de la diversité culturelle dans la région de Kédougou:

Pour M Mohamed Sidy Mbaye, le centre d’interprétation culturel, ou village communautaire de Bandafassi, ses missions consistent à préserver et à faire connaitre la culture locale, promouvoir le patrimoine naturel  mais aussi d’impliquer les acteurs dans le développement de leur terroir. Selon lui, cet événement n’est  qu’un prétexte pour relancer le festival des minorités ethniques.

Pour réussir le pari de la célébration de ce 1er anniversaire, le comité d’organisation a bénéficié de la contribution de différents partenaires dont  le conseil départemental, la commune de Kédougou, Mlle Awa Françoise Diallo entre autres

DSC00932

« C’est un événement important  amis les acteurs culturels doivent s’approprier le bijou. Les hommes de la culture doivent vivre de la culture, il faudra faire de ce centre un espace de plénitude, le point de convergence de tous les touristes et acteurs culturels. J’exhorte les acteurs culturels à organiser fréquemment des activités culturelles  du genre, qu’il y’ait un agenda culturel, relever ce défi énorme  avec leur conviction » a indiqué M Lessény Sy, président du conseil départemental de Kédougou.

Face à cette initiative, M Hamdy Mbengue, l’adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives n’a pas caché ses sentiments de satisfaction.

« Je suis très satisfait de ce que j’ai vu ici comme diversité culturelle. La culture est un intrant économique, une source d’attraction pour les touristes et elle peut permettre aux jeunes générations d’adopter des comportements responsables. Les choses que j’ai vues ici n’existent nulle part c’est pourquoi j’invite tout le monde à la découverte du village communautaire de Bandafassi  cadre d’expression culturelle des ethnies du pays Bassari »a-t-il laissé entendre.

Les prestations des différentes troupes du pays Bassari (bassari, bedik, dialonké, peulh, coniagui…) ont mis fin à la célébration de cet anniversaire. Rendez-vous est pris pour le mois de juin 2015 pour l’organisation du festival des Minorités ethniques.

 

 

Print Friendly, PDF & Email