Le lycée de Samécouta a abrité ce samedi 25 janvier 2020  le lancement d’un projet d’échanges scolaires. Cette cérémonie a été présidée par Mamadou Barry, Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou.

  Cet important événement de la vie du lycée de Samécouta (abritant aussi un collège) a mobilisé élus locaux, autorités de l’administration scolaire, membres de l’équipe pédagogique, responsables et animateurs de KEOH et parents d’élèves.

 Il faut dire que ce projet d’échanges scolaires  concerne les élèves de 6ème , 5ème , 4ème  et 3ème du lycée de Samécouta et ceux du collège  Jacques Prévert d’Entrelacs en France. Ce présent projet est articulé autour de la thématique alimentation .De part et d’autre les élèves s’exprimeront  à des échanges  via Skype et seront également initiés à la réalisation d’un journal et de reportages vidéo sur la thématique.

Pour faciliter la mise en œuvre des activités, KEOH a profité de cette cérémonie de lancement pour mettre à la disposition du lycée, un ordinateur fixe, un modem de connexion Wifi et un groupe électrogène.

M Issa Sylla, le proviseur du lycée a magnifié à sa juste valeur  cette initiative de KEOH et de ses partenaires. Il a promis de mettre tout en œuvre pour que les différentes activités programmées se déroulent convenablement.

Les membres de la communauté ont sollicité des partenaires la prise en charge certaines doléances relatives à l’électrification, à la réalisation du mur de clôture de l’établissement, à un soutien à l’équipe pédagogique pour l’organisation de cours de renforcement et à un accompagnement des femmes.

M Dialiba Tandian, le manager principal de KEOH, organisme d’exécution de ce projet a précisé que les actions prévues ne concernent pas la réalisation d’infrastructures. Toutes les actions à réaliser sont purement liées aux échanges scolaires. Néanmoins, dans l’étape suivante, le projet intéressera les femmes. KEOH sera en mesure de mettre les femmes en relation avec d’autres partenaires pour la résolution de problèmes spécifiques.

.

M Mamadou Barry, l’Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou a invité l’administration du lycée et toute l’équipe pédagogique de s’impliquer dans ce projet et à toujours œuvrer afin d’être à la hauteur de cette confiance placée sur le lycée et à assurer le soin nécessaire pour une bonne utilisation du matériel mis à disposition.

Il faut dire que ce  projet d’échanges scolaires a été sollicité par communes solidaires pendant leur dernière mission de suivi à Kédougou dans le cadre du projet AFD. Sur la demande de Communes Solidaires, KEOH s’est inspirée du programme regards croisés sur l’alimentation qu’elle a mis en œuvre dans le cadre de la coopération décentralisée Conseil départemental de Kédougou/Conseil départemental de l’Isère pour soumettre une proposition à Commune solidaires.

Print Friendly, PDF & Email