En marge de cet atelier de partage du  rapport de durabilité, M William Manel, Gouverneur de la Région de Kédougou a invité les responsables de la compagnie Toro Gold à faire de sorte que les communautés sentent les impacts de leurs différentes réalisations.

« Depuis le début, il n’y a jamais eu de rupture de communication entre la compagnie et l’administration mais il faudrait aller au-delà en impliquant d’avantage les élus et surtout suivre les investissements réalisés. Un investissement doit être porteur de richesses et de développement. Si vous investissez de fortes sommes dans la commune de Tomboronkoto, on devrait pouvoir le sentir. Il faut être visible et perceptible. C’est là où il faut être plus vigilant  par rapport à la maximisation des investissements réalisés et que ces investissements montrent aux communautés que leur vie est en train de changer. Il y a encore beaucoup de problèmes dans la commune de Tomboronkoto. Il y a l’enclavement, des problèmes d’accès à l’eau… Je sais que dans le Fonds d’Investissement Social, beaucoup de choses ont été réalisées. Ces réalisations répondent-elles aux besoins des communautés ? Est-ce que tout l’argent investi a été judicieusement utilisé au bénéficie des communautés ? Est-ce que l’argent va là où il devait aller ? Ces questions méritent d’être posées. Il faut casser cette image comme quoi les compagnies ne font rien pour les communautés alors que globalement ce n’est pas le cas ».

 

Print Friendly, PDF & Email