Au cours de ce Comité Régional de Développement  (CRD) présidé par M Mansour Faye, le Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale, les différents acteurs de la région de Kédougou n’ont pas été muets. Ils ont posé encore sur la table les principales doléances des communautés.

« Nous sommes confiants par rapport à la pertinence des programmes qui sont désormais sous la tutelle de M Mansour Faye, le Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale.  Certes, des réalisations ont été faites dans le cadre du PUDC, de la CMU, des bourses de sécurité familiale. Nous voulons le démarrage des activités de PROMOVILLES. Kédougou, notre capitale régionale reste encore un gros village. Kédougou devait être une vitrine aujourd’hui. Nous devons dépasser l’heure des promesses. Il faut agir vite comme le veut le slogan fast-track du président Macky Sall. Il faudra davantage soutenir, accompagner les femmes et  les jeunes. Pour  atteindre les objectifs de développement de cette région, il faudra miser sur les femmes et les jeunes. Ce CRD constitue la première activité de M Mansour Faye, le Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale,   dans les régions. C’est un moment opportun  pour lui de prendre en compte les différentes préoccupations dans les régions. Aller à la rencontre des acteurs pour des concertations, c’est déjà une volonté, un pas pour trouver des solutions aux préoccupations des communautés. Nous gardons l’espoir que les engagements pris par M Mansour Faye, le Ministre du Développement communautaire, de l’Equité sociale et territoriale seront validés par le président de la république, M Macky Sall. Nous sommes confiants mais le temps presse » a confié Mme Awa Françoise Diallo, coordonnatrice régionale de la Convergence des Jeunes Mackyistes à Kédougou.

Print Friendly, PDF & Email