Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Kédougou : L’IEF de Kédougou vient de boucler la 23ème édition de la SNEB

Kédougou : L’IEF de Kédougou vient de boucler la 23ème édition de la SNEB

L’Inspection de l’Education et de la Formation de Kédougou vient de boucler les activités de la 23ème de la Semaine Nationale de l’Ecole de Base (SNEB). Pendant les 3 trois principales journées-phares, les différents acteurs de l’Education ont communié autour de la thématique.

Cette année, cette importante semaine dénommée SNEB a été organisée autour du thème « Synergie d’actions autour de l’école pour améliorer les performances scolaires »

 

« Pour cette année, la SNEB offre l’opportunité d’instaurer une large et profonde réflexion autour d’une des questions relatives à l’amélioration de la qualité des enseignements apprentissages. Aussi est-il important de se mobiliser  dans une dynamique unitaire de recherche action permanente face à l’épineuse question de la qualité des enseignements apprentissages. Ainsi, en choisissant comme thème  « Synergie d’actions autour de l’école pour améliorer les performances scolaires», la tutelle invite les communautés éducatives à cette mobilisation autour de l’école pour une consultation inclusive et participative qui débouche naturellement sur un rapport bilan, toile de fond des interventions prévues et attendues dans les Plans d’action volontaristes » a indiqué M Mamadou Barry, Inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou

Dans la circonscription de l’Inspection de l’Education et de la Formation de Kédougou, le comité technique d’organisation a porté son choix sur une école élémentaire par district pour abriter la journée phare. Ainsi, Kafori a donné le ton en abritant la journée phare du district Fongo-Fouta, Laminya pour le district Commune-Diakha et Bantaco pour le district Bandé-Niokolo.

Partout, membres de la communauté, enseignants, élèves, autorités administratives et élus locaux se sont mobilisés pour donner un cachet important à ces journées-phares.

 

Grâce à son leadership de l’IEF de Kédougou a réussi à mobiliser des maires des  communes  de Dimboli, Bandafassi et Tomboronkoto autour d’un objectif commun, la recherche de synergies autour de l’école pour améliorer les performances scolaires. Une plage horaire a été offerte aux maires des trois communes pour parler de leurs réalisations dans le secteur de l’Education au niveau de leurs collectivités territoriales respectives.

«  Nous réitérons nos engagements à œuvrer aux côtés du nouvel inspecteur de l’Education et de la formation de Kédougou. Tous les ans, on dénombre de nombreux enfants en âge d’aller à l’école et qui ne sont pas inscrits par leurs parents, d’autres qui abandonnent pour aller chercher des sources de revenus ailleurs. L’absence de murs de clôture, de points, d’eau, de latrines… constituent des facteurs de la baisse de performances dans nos écoles. Tels sont entre autres les problèmes dont souffrent nos écoles. La synergie d’actions devra constituer à agir collectivement pour rechercher des pistes de solutions, inventer des stratégies efficaces pour rendre effective la gestion participative de l’école » a laissé entendre M Fodé Keita, Maire de la Commune de Dimboli.

Le chef de l’exécutif Départemental a saisi cette occasion pour rappeler à chaque acteur son rôle et ses responsabilités dans l’amélioration des performances scolaires.

 

« Les ressources minières et énergétiques à elles seules ne peuvent pas faire émerger ce pays. Pour que ces découvertes profitent aux sénégalais, il faut être en mesure d’intervenir à tous les niveaux des chaines de production. Et cela n’est possible qu’en misant sur l’Education et la formation des jeunes. Les collectivités territoriales doivent s’intéresser à la qualité de l’éducation et plus particulièrement des performances scolaires. Les enseignants doivent veiller  au respect du quantum, horaire, les membres des comités de gestion doivent veiller sur les infrastructures scolaires…» a recommandé M Moustapha Diaw, préfet du Département de Kédougou, présidant la journée phare de la SNEB à Laminya dans le district Commune-Diakha.

Dans toutes les localités qui ont abrité ces journées-phares, le public a eu droit à des prestations des élèves et parfois des membres de la communauté. Des attestations de reconnaissance ont été décernées à plusieurs bonnes volontés qui ont apporté leur soutien au secteur de l’Education.

Il faut rappeler que la SNEB a été Instituée depuis 1997. Elle occupe désormais  une place de choix dans l’agenda du Ministère de l’Education nationale. Elle se fixe comme objectifs de mobiliser les populations au chevet de l’école ; d’instaurer un dialogue permanent et fécond. La SNEB invite chaque année la communauté éducative à réfléchir sur les difficultés inhérentes à la vie des écoles élémentaires afin de leur trouver des solutions structurelles.

Print Friendly, PDF & Email

Reposez en Paix Tonton

WEB TV

Vive notre beau pays le Sénégal

 

UASSU 2019 ZONE DIAKHA

Ils nous suivent

Accident

Accident

M Tandian Manager Principal de KEOH

Articles récents

Today view: 2 - Total View: 202
Share This