Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Kédougou : Un projet de 20 000 euros pour réduire la fracture numérique dans deux écoles de la commune

A la suite de l’inauguration du réseau d’adduction d’eau à Bembou, l’Association Initiatives Citoyennes et Solidaires (AICS) est en train d’achever la construction de  salles informatiques dans deux écoles de la commune de Kédougou.

siegeDSC03064

Estimé à un coût global de 20 000 euros, ce projet de construction de salles informatiques a été financé par l’AICS /France, le conseil régional d’Ile de France, le conseil général des Yvelines et la fondation Coalia spécialisée dans le logement des travailleurs immigrés.

Ce projet concerne deux écoles élémentaires de la commune de Kédougou. Il s’agit de l’école Ibrahima Danfakha et l’école Thierno Salif Sidibé. Le choix porté sur ces deux écoles n’est point fortuit.

Soutenir le secteur de l’Education..

siegeDSC03023

« C’est suite à la demande formulée par les directeurs de ces deux écoles qui avaient constaté mon implication dans le développement de Kédougou. Dans un premier temps, nous avions offert à l’école du matériel informatique. Et l’ancien Directeur Amadou Woury Diallo avait accepté ce don en me précisant qu’ils n’avaient pas de place où les mettre. C’est ainsi que nous avions élaboré un projet pour soutenir le secteur de l’Education » a précisé M Papa Waly Danfakha, vice-président de l’Association Initiatives Citoyennes et Solidaires (AICS).

Un projet pour lutter contre la fracture numérique

Ce contexte difficile été un prétexte pour rappeler à M Papa  Waly Danfakha, ses relations antérieures avec l’école qui a guidé ses premiers pas.

« Vous n’êtes pas sans savoir que c’est à l’école Ibrahima Danfakha que j’ai fait mes premiers pas dans les études. Mon papa qui fut aussi enseignant dans cette école. Il faudrait y ajouter également que compte tenu de la pauvreté, les élèves de ces écoles n’ont pas  souvent les moyens de disposer d’un ordinateur à la maison. La plupart des foyers qui en disposent sont en nombre insignifiant alors que l’informatique est nécessaire dans la vie d’aujourd’hui. Donc, c’est un devoir pour moi de réaliser ces projets dans ces deux écoles pour lutter contre la fracture numérique » a-t-il ajouté.

La salle informatique de l’école Ibrahima Danfakha est  achevée

anigif

Déjà, les travaux de construction de la salle informatique de l’école Ibrahima Danfakha sont achevés. L’équipement en mobiliers (tables, chaises), imprimantes et ordinateurs est prévu à la rentrée des classes (octobre 2014). Le démarrage de la construction de la salle informatique de l’école Thierno Saliou Sidibé suivra peu après la rentrée des classes étant donné que tout le financement est disponible.

M Papa Waly Danfakha, le vice-président de l’AICS a également prévu d’élaborer en 2015 un autre projet de réhabilitation  entière de l’école Ibrahima Danfakha particulièrement les toilettes.

 

 

 

Today view: 1 - Total View: 1604