Les familles de feu Baba Niakhasso et de feu Diouma Mady Cissokho ont reçu ce jeudi 23 mai 2019 les condoléances d’une délégation du président Macky Sall.

Cette délégation conduite par M Oumar Guèye, ministre des collectivités locales et de l’aménagement du territoire ,de M Mamadou Saliou Sow, secrétaire d’Etat chargé de la promotion des Droits de l’Homme, et de M Lessény Sy président du conseil départemental de Kédougou  a atterri aux environs de 10 h à l’aérodrome de Kédougou.

Sur place une forte mobilisation des élus locaux, des chefs de services départementaux et régionaux, de l’administration territoriale entre autres.

Un long cortège s’est enfin dirigé vers le domicile de feu Baba Niakhasso au quartier mosquée de Kédougou. Le ministre des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, le secrétaire d’Etat chargé de la promotion des Droits de l’Homme  et le maire de Kédougou ont profité de l’occasion pour présenter leurs sincères condoléances à la famille éplorée.

Fodé Keita, maire de la commune de Dimboli par ailleurs cousin de feu Baba Niakhasso a remercié le gouvernement, le chef de l’Etat et l’AMS pour les soutiens apportés à la famille.

« Votre visite nous réconforte. Nous étions dans le malheur, mais maintenant nous sommes soulagés. Nous savons désormais que notre cousin M Baba Niakhasso n’avait pas mené un combat vain » a-t-il dit non sans présenter  à la délégation les membres de la famille du défunt maire Baba Niakhasso.

A M Mamadou Hadji Cissé, maire de la commune de Kédougou de poursuivre dans le même sillage : « C’est une grande perte, les mots nous manquent pour exprimer nos sentiments. Baba était un fédérateur, une personne exemplaire. Il était toujours souriant et accueillant. Prions le bon Dieu pour qu’il l’accueille dans son paradis »

M Mamadou Saliou Sow, secrétaire d’Etat chargé de la promotion des Droits de l’Homme a décliné les objectifs de cette mission.

« Nous sommes ici pour présenter les condoléances du chef de l’Etat, le président Macky Sall. Madina Baffé a perdu une grande personne le maire Baba Niakhasso a toujours plaidé pour sa commune. Au nom du président de la République et au nom du ministre des Collectivités Locales, nous vous demandons de pardonner à notre défunt maire M Baba Niakhasso. Personnellement, je lui ai rendu visite deux fois de suite à l’hôpital principal. Il ne me parlait que de sa commune Madina Baffé. Nous demandons à son frère aîné, M Cheikhou Niakhasso de bien continuer à prendre en charge sa famille » a-t-il dit.

A son tour, en plus de présenter les condoléances du chef de l’Etat, M Oumar Guèye, ministre des collectivités locales et de l’aménagement du territoire a demandé à la famille d’accepter la volonté divine. Chacun de nous sur cette terre est appelé à partir un jour. Il a magnifié l’engagement du défunt maire Baba Niakhasso pour le parti et sa commune.

M Oumar Guèye, ministre des collectivités locales et de l’aménagement du territoire a profité de cette occasion pour faire le bilan sommaire des différentes réalisations du président Macky Sall pendant son premier mandat de 7 ans. Il a ensuite remis une autre enveloppe de 500 000 FCFA à la famille.

Il faut rappeler qu’à l’occasion de la cérémonie de levée du corps de feu M Baba Niakhasso, au nom du chef de l’Etat, M Mamadou Saliou Sow, secrétaire d’Etat chargé de la promotion des Droits de l’Homme avait remis à la famille une enveloppe d’un million de francs CFA. M Alioune Sall, le président de l’Association des Maires du Sénégal (AMS) par ailleurs maire de la commune de Pikine avait aussi mis à la disposition de la famille un corbillard et une enveloppe de 500 000 FCFA.

Pour la deuxième étape de cette mission, la délégation du ministre des collectivités locales  s’est rendue dans la famille Cissokho pour présenter ses condoléances à la famille de feu Diouma Mady Cissokho, maire de la commune de Missira Sirimana. Ici aussi, la délégation a remis une enveloppe de 500 000  FCFA à la famille.

 

Print Friendly, PDF & Email