L’Association pour la Promotion de l’Education, la Culture et les Echanges avec Kédougou (APECEK) vient de procéder à l’inauguration des blocs de latrines qu’elle a construites à l’école élémentaire Ibrahima Danfakha  de Kédougou.

Cette cérémonie a rassemblé les parents d’élèves, l’équipe pédagogique et les élèves de l’école. M Mamadou hadji Cissé, le maire de la commune de Kédougou, une délégation de l’association KROKULA et les membres de l’APECEK Kédougou ont aussi rehaussé de leur présence cette cérémonie.

Dans un premier temps, les autorités ont procédé à la coupure du ruban et au dévoilement des plaques d’inauguration des blocs de latrines.

Dans un second temps, une place de choix a été réservée aux allocutions d’usage. Ainsi, les élèves et les parents d’élèves ont adressé de vifs remerciements à l’APECEK pour avoir encore renouvelé son soutien à l’école Ibrahima Danfakha. Ils ont promis de bien entretenir l’infrastructure de façon durable.

M Mamadou Hadji Cissé, le Maire de la commune de Kédougou a remercié les partenaires pour cette belle réalisation.

« C’est pour la première fois que de pareilles infrastructures  sont réalisées dans une école élémentaire par une même association. Je réitère mon engagement à rester à l’écoute des doléances des communautés. Aux élèves, je leur demande de bien apprendre pour pouvoir réussir à l’école et  faire de tels actes dans le futur dans d’autres écoles de Kédougou » a-t-il laissé entendre.

Dans cette œuvre, l’APECEK a été soutenue par la mairie de Montreuil et Vialemonde. L’investissement technique et mobilier de ce projet est évalué à un peu plus de 5 millions de FCFA.

En plus de se satisfaire de remerciements adressés à l’APECEK, Inspecteur Mamoudou Oumar Guèye, par ailleurs président de l’APECEK a exhorté les élèves à continuer à bien travailler pour mériter d’autres projets de l’APECEK. Il a par ailleurs posé comme doléance principale au maire de la commune de Kédougou, la réhabilitation de l’école élémentaire Ibrahima Danfakha.

Il faut dire que l’Association pour la Promotion de l’Education, la Culture et les Echanges avec Kédougou (APECEK) n’est pas à son premier soutien à l’école Ibrahima Danfakha. En 2014, elle y avait construit 2 blocs de latrines.

Cette association intervient également dans le parrainage, la mise en relation, des échanges interculturels entre des lycéens de Kédougou et ceux de la France, le soutien aux enfants malvoyants  entre autres.

Print Friendly, PDF & Email