Première prise de parole, M Mamadou Barry, le nouvel inspecteur de l’Education et de la Formation de Kédougou installe l’espoir chez les différentes familles d’acteurs pour un maintien ou une amélioration des performances dans la circonscription.

« Nous ne ferons pas une déclaration d’intention. Nous préférons être appréciés à la tâche. La vision du Sénégal déclinée dans la lettre de politique générale du secteur de l’éducation et de la formation 2018-2030 voudrait un secteur de l’éducation et de la formation pacifié et stable, diversifié et intégré motivant et de qualité pertinent et efficace en tant qu’outil de développement des compétences nécessaires à l’émergence d’un Sénégal prospère et solidaire. Et cela passe par la promotion d’une gouvernance intégrée, inclusive, partenariale, décentralisée, transparente et efficace. Tout pour avoir la qualité de l’éducation et de la formation dans toutes ses dimensions. Pour cela, nous tendons la main à tout le monde, autorités, CODEC, chefs d’établissements, parents d’élèves, partenaires, partenaires sociaux, élèves, pour que l’ambition que nous avons pour ce département soit concrétisée. Le célèbre politicien Babacar Justin Ndiaye a l’habitude de rappeler que l’homme subit sa géographie mais fait son histoire. En nous trouvant aujourd’hui à la tête de l’IEF de Kédougou, nous venons en mission, mission qui relève de la confiance des autorités éducatives plus particulièrement du ministre de l’éducation nationale qui nous a envoyé ici pour vous servir. Sachez que pour cet espoir placé sur notre modeste personne, nous ne ménagerons aucun effort pour inscrire la page Kédougou de notre histoire en lettres d’or. Je voudrai rassurer le personnel de l’IEF, rassurer les enseignants, les « gens saignantes », ceux qui saignent pour le système. Nous sommes là pour vous servir. Vous nous avez demandé de vous ouvrir la porte, nous ferons mieux, nous allons faire tomber les murs sans les démolir pour que nous puissions en synergie relever les défis, défis qui seront identifiés dans une approche participative, inclusive, avec toutes les forces présentes au niveau de la circonscription scolaire avec l’’accompagnement des collectivités locales, des autorités pour que Kédougou à défaut de se hisser au faite de l’excellence puisse se maintenir parmi les circonscriptions les mieux placées au niveau du Sénégal ».

Print Friendly, PDF & Email