Ce vendredi 18 janvier 2019, M Mamadou Moustapha Seck a réceptionné la case de santé de Thiabécarré réhabilitée par l’Association Bassari.

L’association Bassari continue ses œuvres de bienfaisance au profit des habitants du village de Thiabécarré et de ses environs. Après la construction d’un centre de formation professionnelle de Thiabécarré accueillant 27 pensionnaires, des jeunes filles de la commune de Dindéfélo, l’association Bassari a financé tous les travaux de réhabilitation de la case de santé de Thiabécarré.

« Nous avons réussi ce pari grâce à mes partenaires de l’association Bassari. C’est juste notre modeste contribution pour le développement de la commune de Dindéfélo. C’est le lieu de remercier l’association Bassari pour son soutien constant à la population de Thiabécarré. J’invite les populations à venir se faire consulter au niveau du poste de santé de Thiabécarré qui ne manque presque de rien. Si le cas se pose, nous essayerons de contacter les personnes indiquées pour satisfaire à ces besoins » a témoigné M Alpha Diallo, guide touristique par ailleurs gérant du campement de Thiabécarré.

M Mamadou Moustapha Seck, le sous préfet de Bandafassi s’est réjoui de cette initiative de l’association Bassari.

« Nous avons besoin  d’un partenariat pratique et pragmatique. Nous nous réjouissons de cette belle initiative. Une chose est d’avoir  un joyau, une autre chose est d’en faire un bon usage.  C’est seulement de cette  façon qu’on arrivera à développer nos localités. Aucune contribution n’est de trop.  Votre centre de formation est une réponse très positive à la lutte contre l’abandon scolaire des filles. C’est une formation pour préparer les filles à leur vie future.  Je suis convaincu que la formation et l’éducation sont la pierre angulaire du développement » a-t-il confié.

En plus de ces réalisations, l’association Bassari soutient les femmes de Dindéfélo  en teinture.

« Nous sommes membres du groupement haldi fotty composé de 33 membres. Nous nous activons dans la teinture, la transformation des produits locaux. Nous sommes satisfaites de l’accompagnement de l’association Bassari. Nous remercions M  Alpha Diallo  et ses partenaires de l’association Bassari. Nous souhaiterions pratiquer du maraîchage. Nous aimerions disposer d’un local pour y pratiquer la teinture. En hivernage, faute de local, nous éprouvions beaucoup de difficultés pour pratiquer notre activité de teinture » a confié Mme  Ramatoulaye Diallo, la présidente du groupement haldi fotty.

Print Friendly, PDF & Email