Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La salle de réunion de la chambre de commerce de Kédougou vient d’abriter une  journée de plaidoyer  « Men as Partners » (MAP) pour l’implication des hommes dans les questions de MGF/excision,VBG,et mariages d’enfants auprès des leaders locaux, coutumiers et communicateurs traditionnels dans le dans le district de santé de Kédougou.

Cette activité entre dans le cadre du projet d’Amélioration de la Santé et du Bien-être des Femmes et des Adolescents du Sud  du Sénégal. Ce projet est mis en œuvre par SWAA /Sénégal et les ONG intervenants dans la région en partenariat avec UNFPA-RM.

La rencontre a été présidée par M Mandiaye Diaw, pont focal du CDPE par ailleurs représentant du préfet du département de Kédougou. Chefs religieux (catholiques et musulmans), élus locaux, chefs coutumiers, communicateurs traditionnels, médias, responsables des OCB, SWAA Sénégal/ Kédougou, leaders des associations féminines, enseignants, Région Médicale, district sanitaire de Kédougou ont pris part à ce plaidoyer.

Cet atelier vise à renforcer l’implication des hommes et  de les accompagner dans le processus de mise en œuvre du projet d’amélioration du bien-être des femmes et des adolescentes de la région de Kédougou en matière de santé et droits sexuels et reproductifs.

Durant cette journée, un échange s’est établi entre les leaders locaux, coutumiers, communicateurs traditionnels sur l’ampleur des VBG et MGF dans le district sanitaire de Kédougou. Ils ont   identifié les causes du phénomène dans la localité et  dégagé des pistes de solutions.

Parmi celles-ci on peut retenir  l’application  des expériences tirées lors des ateliers de formation, la conscientisation des  communautés, la responsabilisation des personnes à la base pour éviter la violence sur les femmes et les adolescentes. Les parents sont invités à éduquer leurs enfants à la maison avant que ces derniers ne partent à l’école.

Yoro Diallo

Today view: 1 - Total View: 65