Kédougou : Vers une pépinière de Karité pour les femmes de Kénioto

L’Association des femmes pour la planète (AFP) a procédé  ce jeudi 24 juillet 2014 au lancement de la journée  de semis de karité (butyrospermum  parkii)  dans sa nouvelle unité de transformation à Madina Kénioto.

oumouDSC02057

 Cette cérémonie qui vise à enclencher le processus de domestication de l’espèce « karité » jusque là exploitée à l’état sauvage a vu la participation de plusieurs personnalités telles que le chef de village de  Madina Kénioto, la présidente des GPF Adja Aïssata Aya Ndiaye, Kalidou Cissokho, Directeur de l’ARD, M Ly du PADAER mais également des GPF bénéficiaires de Samécouta, Kénioto peulh et Madina Kénioto. Après les mots de bienvenue du chef de village, les intervenants ont salué l’initiative qui arrivait à son heure  à Kédougou Kalidou Cissokho de l’ARD a quant à lui loué la volonté de moderniser et de professionnaliser ce secteur du karité à travers cette unité  d’une capacité de production d’une tonne de brute par jour. Le karité, or des femmes oumouDSC02043oumouDSC02045 Selon Mme Oumy Diouf, chef de service départemental du développement communautaire « le karité apparaît à ses yeux comme une ressource plus importante que l’or puisqu’elle est inépuisable lorsqu’elle est bien exploitée ».

oumouDSC02047

Mme Ndiémé Ndiaye , la directrice exécutive de l’ Association des Femmes pour la Planète (AFP) a exprimé sa volonté de partager sa modeste expérience acquise un peu partout dans le monde avec ces braves femmes des groupements de promotion féminines de Kénioto et Samécouta .Ainsi  a-t-elle  annoncé qu’il est  prévu une mission de greffage des jeunes plantes issues des semis. Ce qui permettra de ramener l’âge de production de vingt à cinq voire trois ans. Cette  cérémonie s’est poursuivie avec la visite des pépinières au cours de laquelle chaque autorité a semé symboliquement  une graine. Une visite guidée des locaux de l’unité a mis fin à cette cérémonie.

Sangaranga

Print Friendly, PDF & Email

Written by