Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

La place Léopold Sédar Senghor de Kédougou a abrité ce 10 novembre 2018, la traditionnelle  fête des forces  de défense et de sécurité. Les populations ont découvert  quelques secrets et réalisations des forces de défense et de sécurité dans la région de Kédougou.

La cérémonie a commencé par un dépôt d’une gerbe de fleurs à la mémoire des  soldats tombés sur le champ de bataille. Les autorités ont eu droit à une visite guidée dans les différents stands montés à cette occasion pour les forces de défense et de sécurité. Elles ont eu l’occasion d’échanger avec elles sur une partie de leurs armements, actions pour la protection des personnes et des biens, sur le concept Armée/Nation entre autres.

« Je voudrai en cette journée souhaiter une bonne fête à tous les militaires, les  paramilitaires, de la gendarmerie, de la police, des sapeurs pompiers, des services d’hygiène, de la Douane, tous les corps appuyés du pays. Ils veillent sur notre cher pays pour nous permettre à vaquer à nos occupations. Nous sommes fiers de tous ces hommes, de toutes ces femmes qui se consacrent à la sécurisation des personnes et des biens  dans notre pays. Je voudrai remercier toutes les forces de défense et de sécurité dans la région de Kédougou. Je sais les efforts qu’elles déploient tous les jours pour nous garantir cette paix. Le thème de cette année nous invite à prendre comme exemple l’éducation à la citoyenneté et à l’unité nationale parce que tout le monde reconnait cela dans la vie des forces de défense et de sécurité. Nous avons beaucoup à apprendre de ces forces de défense et de sécurité » a confié M William Manel, Gouverneur de Kédougou

Il a par ailleurs invité la jeunesse de Kédougou à s’inspirer de ce bel exemple des forces de défense et de sécurité. Le thème choisi cette année est  « forces armées, un exemple à l’éducation  à la citoyenneté nationale ». Le capitaine  Jean Christophe Diatta, commandant de la zone militaire n° 4 a saisi cette occasion pour présenter un exposé relatif au thème. Il s’est focalisé sur les fonctions de l’armée, les différentes actions de l’armée dans ce sens de la citoyenneté.

 

« L’armée a une fonction d’intégration des classes ethniques. L’armée est engagée dans  des questions de souveraineté nationale. Mieux, le rôle de l’armée est de doter le pays de citoyens  modèles »

Il a aussi rappelé les différentes réalisations entreprises au sein de l’armée pour bâtir des citoyens modèles. Il s’agit entre autres de la formation initiale du combattant, de la présentation du drapeau, et des actions civiles et militaires  notamment la construction de routes, d’écoles, des actions d’intérêt général. Un pot a été servi au camp Fodé Bâ de Kédougou.

Today view: 1 - Total View: 52