Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Tenkoto Bélédougou : Un village encore enclavé à l’ère du PUDC.

En route pour le village de Tenkoto Bélédougou, un groupe de  correspondants régionaux a vécu le calvaire quotidien des populations empruntant ce tronçon Mako -Tenkoto Bélédougou.

Se rendre encore dans le village de Tenkoto Bélédougou dans la commune de Sabodala reste encore un véritable parcours du combattant. A certains endroits le risque n’est pas loin pour les véhicules qui empruntent ce chemin.  C’est le cas, aux environs du village de Koulontou et à la sortie du village de Kanouméry. Là, c’est un marigot que les passagers sont obligés de traverser à gué tandis que seul dans  le véhicule, le chauffeur prend des risques.

Se rendant à Tenkoto en empruntant ce chemin pour la première fois, M Boubacar Tamba, le correspondant de sud Fm n’en revient pas.

« Emprunter cette route en cette période est une gosse galère. Je ne peux pas imaginer qu’en ce troisième millénaire qu’il y ‘ait des routes comme ça dans ce pays. Je trouve cela vraiment regrettable dans une région à fort potentiel agricole et minier. Ne serait ce qu’avec la présence des compagnies minières dans la région, l’Etat doit marquer toute sa souveraineté en construisant des routes dignes de ce nom. Cette situation ne peut pas continuer. Il suffit qu’il pleuve 5 à 15 mm pour que tous les villages qui sont situés de l’autre côté soient coupés du reste du monde. C’est un problème. Même les motos ne peuvent pas passer. Notre chauffeur était obligé de descendre pour aller jauger le niveau de l’eau afin de voir là où, il mettra ses roues pour espérer pouvoir traverser ce marigot » a-t-il confié.

Today view: 1 - Total View: 292