Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

 Saraya : L’ONG OFAD Naforé partage les résultats de son projet aux acteurs

Le complexe des jeunes de Saraya a abrité ce jeudi 30 Aout 2018 un atelier de bilan et de partage des résultats  du projet  d’Appui aux Organisations  de la Société Civile pour une Réduction de la Violence, des Abus et l’Exploitation des Enfants Vulnérables aux Sénégal.

Financé par l’Union Européenne, ce projet  a été mis en œuvre par l’ONG OFAD Naforé, et KEOH durant 30 mois entre 2016 et 2018.Cet atelier bilan et de partage des résultats  a été présidé par l’adjoint au préfet de Saraya M. Diop en présence autorités locales, des membres du CDPE et de l’ensemble des acteurs qui gravitent autour de la protection de l’enfance dans le département de Saraya.

Ce projet  d’Appui aux Organisations  de la Société Civile pour une Réduction de la Violence, des Abus et l’Exploitation des Enfants Vulnérables aux Sénégal est intervenu sur l’ensemble des six(06) communes du département de Saraya affecté par le travail des enfants dans les sites d’orpaillage.

«Durant ces 30 mois le projet a travaillé à créer les conditions de protection  maximale des enfants dans les six communes du département de Saraya. Aujourd’hui c’est 1465 enfants identifiés, encadrés, orientés et insérés dans des activités de formations professionnelles aussi bien dans les corps de métiers  qu’au niveau de  l’école. Parmi ces enfants nous avons identifié 164 qui sont au niveau de 7 corps de métiers dont 38 filles sont en train de suivre une formation pour devenir demain des responsables pour être capables de subvenir à leurs besoins » a confié M Hamidou Sy Ka Baldé, secrétaire exécutif de l’ONG  OFAD Nafooré.

Il faut dire que durant cette présentation des résultats, les acteurs n’ont pas manqué de manifester leurs inquiétudes sur la pérennité des activités d’alors pratiquées  par OFAD. Et d’autres de s’interroger si les collectivités territoriales seront à mesurer de respecter leurs engagements par rapport à la protection de l’enfance.

C’est dans ce sens que Mme Mouskouta Samoura, la représentante de la SCOFI à Saraya a lancé un cri de cœur sur le fin du projet d’OFAD Naforé dans ce département : « Le départ d’OFAD Naforé va jouer un défaut au niveau de Saraya. Autrefois, les filles n’étaient pas protégées. Lorsqu’elles tombaient enceintes elles abandonnaient aussitôt l’école. Il n’y avait pas de suivi. Mais avec  l’arrivée d’OFAD Naforé la fille est suivie et les premiers soins sont respectés. Bravo à OFAD Naforé. Je suis vraiment inquiète. Si Ofad s’en va, les filles seront- elles suivies ? Celles qui viendront ne subiront-elles pas les mêmes problèmes que celles d’avant ? Si Naforé pouvait continuer à suivre ces enfants je serais vraiment contente »

Yoro Diallo pour echosdescollines.com

Today view: 2 - Total View: 90