Le village communautaire de Bandafassi vient de boucler un atelier de formation des guides du pays Bassari  et sur la cartographie des paysages culturels Bassari, peuls, Bedik pour vendre la destination touristique de Kédougou.

Cette formation entre dans le cadre du programme d’assistance  internationale de  l’organisation des Nations Unis pour l’Education la Science et la Culture (UNESCO), programme destiné aux sites classés du patrimoine mondial. C’est ainsi que 18 jeunes venus des communes d’Ethiolo, de Dindefello, et de Bandafassi ont bénéficié de cet atelier de formation. Ils ont été outillés sur la notion du patrimoine mondial, la valeur universelle exceptionnelle et sur les techniques de  guidage.

« Au niveau de la région on a une richesse énorme et on devait avoir un tourisme fort capable de booster le développement de la région. Les résultats que nous avons actuellement sont trop en deçà des espérances. Certains guides ne maitrisaient  pas cette notion de patrimoine mondial qui représente énormément  pour la culture à Kédougou. Si on a un site  classé  sur la liste du patrimoine  mondial, cela veut dire qu’on a une valeur universelle  exceptionnelle et pour vendre la destination  du Sénégal orientale et Kédougou en particulier, il faut avancer cette notion de patrimoine mondial » a rappelé M  Mactar Sidy Mbaye, Directeur du village communautaire de Bandafassi.

Les participants sont sortis très satisfaits de cet atelier et prêts à aller sur le terrain pour interpréter cette notion du patrimoine du pays aux touristes. Le village communautaire de Bandafassi est un centre d’interprétation des paysages culturels  du pays Bassari un complexe socioculturel faisant la promotion d’un développement local durable.

Yoro Diallo

Print Friendly, PDF & Email