Dans une perspective de réalisation de bulletins d’informations, le Projet « Accès équitable à la formation professionnelle – ACEFOP »  vient d’organiser une session de renforcement de capacités d’une dizaine de journalistes et rédacteurs en chefs.

Ils sont 5 journalistes  pratiquants et 5 Directeurs de Centres Académiques de l’Orientation Scolaire des régions de Kédougou, Kolda, Tambacounda, Ziguinchor et Sédhiou à prendre part à cet atelier.

 

« Il s’agit de faire une mise à niveau des journalistes-prestataires et des rédacteurs en chefs chargés de l’animation des bulletins d’information trimestrielle, sur le secteur, sur le programme Développer l’Emploi au Sénégal, le projet ACEFOP, sur l’orientation de la formation professionnelle (FPT) et sur les initiatives nationales et locales en matière de formation et d’emploi » a souligné Mme Marie Françoise Ngom Boissy, Chargée de communication ACEFOP

Elle a par ailleurs rappelé que le projet ACEFOP entre dans le cadre du programme « Développer l’emploi au Sénégal : renforcement de la compétitivité des entreprises et de l’employabilité des jeunes dans les zones de départ »,  financé par l’Union Européenne  pour une durée de 4 ans à compter de l’année 2016.

A travers la composante 2 intitulée, élargissement de l’accès équitable à la formation professionnelle est déclinée en projet dénommé « Accès équitable à la formation professionnelle – ACEFOP »

Ce projet est mis en œuvre par l’Agence Luxembourgeoise pour la Coopération au Développement (Lux Dev)   en étroite collaboration avec Ministère de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat (MFPAA).Il se fixe comme objectif spécifique d’élargir l’accès équitable à la formation professionnelle dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Tambacounda et Kédougou.

Les interventions de M Harouna Thiam  de la Direction de la Formation Professionnelle et Technique(DFPT) et celle de M Omar Niane, Directeur du Centre National d’Information et de Documentation  (CNID) ont permis aux participants de comprendre la réforme de la Formation Professionnelle et Technique (FPT) au Sénégal et les enjeux communicationnels.

Print Friendly, PDF & Email