echosdescollines.com

 «Nous ferons le point sur l’application de  la loi votée  interdisant l’utilisation du  plastique »

C’est le maître mot lancé par le capitaine  Dahirou Diallo, adjoint à l’inspecteur régional des Eaux et Forêts de Kédougou  à l’occasion de la journée mondiale de  l’environnement.

Il faut le  rappeler que le 5 juin est une journée célébrée annuellement. Et  cette journée est dédiée à l’environnement pour mieux conscientiser les populations par rapport aux défis environnementaux auxquels elles font fasse. Bien sûr, il y a une loi  votée depuis deux ans. Son application  pose quand même problème d’autant plus que jusqu’à aujourd’hui dans le circuit commercial, ces déchets plastiques circulent toujours. C’est une problématique qui est là. Ce n’est pas facile de retirer un produit. Comment le remplacer c’est ça le problème. Donc à la place, il faudra trouver d’autres alternatives de traitement ou d’emballages. Ce qui pourrait faciliter le retrait. C’est un combat qui est là et qui va durer mais il faudra persévérer continuer. Avec l’appui et la conscientisation des populations, ce que l’Etat a pris comme décision aboutira un jour. Il faut s’armer de patience et de créativité »

Propos recueillis par Yoro Diallo

Today view: 1 - Total View: 60