Baitilaye : Les  classes construites par les ressortissants de Baïtilaye  Diakha inaugurées.

L’école élémentaire de Baitilaye Diakha a abrité ce mercredi 16 mai 2018 la cérémonie d’inauguration des trois salles de classes construites par la population et les émigrés  ressortissants du village.

Cette cérémonie de réception des trois salles de classes a vu la participation de toute la population de Baïtilaye Diakha.

Les élus locaux et les autorités en charge de l’Education ont pris part à cette cérémonie. Il s’agit de M Mamadou Yéro Bâ, maire de la commune de Bandafassi et de M Mamadou Oumar Guèye, inspecteur  de l’Education et de la Formation de Kédougou par intérim  entre autres.

Il faut dire que populations de Baïtilaye ont réservé un accueil chaleureux aux autorités et aux CODECS du Diakha. Ce n’est pas la première fois que ces ressortissants de Baïtilaye injectent des millions dans l’éducation. Pour preuve, deux salles de classes ont été construites en 1998.

« Je remercie toute la communauté éducative du Diakha pour la mobilisation. Cette cérémonie a une double signification, d’abord elle marque la volonté de l’aboutissement des ressortissants de Baïtilaye Diakha à participer à la construction, au Développement de leur pays. Les populations du Diakha particulièrement celles de Baïtilaye ont compris que l’Etat ne peut pas tout faire ici et maintenant. Il appartient alors à toutes les forces vives la construction de notre nation. Je demande aux enseignants de faire de bon usage de ces salles de classes » a-t-il dit

Les populations du village de Baïtilaye ont formulé  quelques doléances à l’endroit du maire sur le problème de la route Kédougou-Baïtilaye, le réseau téléphonique et l’absence de moulin à mil pour alléger le quotidien des femmes.

Il faut dire que le maire de la commune de Bandafassi a fait quelques promesses sur les préoccupations des populations. Il a pris l’engagement de venir leur apporter d’ici vendredi un moulin à mil neuf pour alléger la souffrance des femmes.

« En ce qui concerne la route, je me battrai corps et âme pour que la route soit faite dans la phase 2 du PUDC et que le village soit électrifié » a promis M Mamadou Yéro Bâ, le maire de la commune de Bandafassi.

Yoro Diallo pour echosdescollines.com

 

 

Today view: 1 - Total View: 141