Syllacounda abrite le lancement de la 22ème  édition de la SNEB

L’école élémentaire Alcaly Bakary Souaré de Syllacounda a abrité ce lundi 7 mai 2018 la cérémonie officielle de  lancement de la Semaine Nationale de l’Ecole de Base (SNEB) sous la présidence de M Mamadou Moustapha Thiandoum, le sous-préfet de Bandafassi.

Le thème retenu cette année est : « La consolidation des valeurs civiques : l’école, les forces de Défense et de Sécurité au service de la Nation.»

Cette cérémonie a ressemblé du monde venu de tous les villages de la zone du Diakha. C’est un événement qui occupe une place de choix dans l’agenda scolaire car c’est un moment de communion et d’échanges, une  instance de mobilisation de la communauté éducative autour des problématiques qui agitent l’école.

Les autorités éducatives, les codecs du Diakha, de Dindéfélo, des parents d’élèves, enfants jeunes, adultes M Hamat Ly, le Chef d’Antenne du PADAER et d’autres partenaires ont pris part à cette cérémonie de lancement.

Pour relever les défis de l’organisation de cette cérémonie, en amont, sous l’impulsion de l’IEF, plus d’une soixantaine d’élèves de 7 écoles de la commune de Kédougou se sont penchés sur les rôles de l’école, des forces de défense et de sécurité dans la consolidation des valeurs civiques.

Les résultats de ce travail ont été présentés sous forme d’exposition mise à la disposition du public. Cette cérémonie de lancement a été riche en ambiance folklorique. Les différentes troupes de danse ou de théâtre  en rapport avec le thème  ont   présenté au public un beau spectacle.

Dans son allocution, M Mamadou Lamine Ly, l’Inspecteur d’Académie de Kédougou s’est réjoui du choix du thème qui n’est point fortuit: «  notre société traverse plus que jamais une crise de la citoyenneté marquée par l’incivisme, l’indiscipline, la déperdition des valeurs. La crise des valeurs interpelle la société toute entière mais par dessus tout, l’école se trouve être le lieu de socialisation et à la citoyenneté par exellence.L’école est le lieu central d’éducation nationale puisque c’est elle  qui après la famille a pour mission essentielle de transmettre le savoir et les valeurs .Elle a pour fonction comme disait Durkheim « de susciter et développer chez l’enfant un certain nombre d’états  physiques intellectuels et moraux que réclame de lui la société politique dans son ensemble et le milieu spécial auquel il est particulièrement destiné ».L’école doit transmettre les valeurs de la République car l’exercice de la citoyenneté n’est prototype que si l’enfant s’approprie et intériorise les principes des règles de la démocratie. La nécessité de former des hommes et des femmes dévoués au bien commun, respectueux des lois et des règlements de la vie sociale »

L’école est un espace de socialisation de l’enfant où l’enfant peut s’approprier à apprendre à respecter les règles de vie commune car l’école est cruciale pour une société démocratique.

Des attestations de reconnaissance ont été décernées à des partenaires sociaux de l’école dans la zone du Diakha.

Today view: 1 - Total View: 182