echosdescollines.com

Kédougou : Krokula et APECEK amorcent l’insertion de deux jeunes filles…

L’APECK a procédé ce vendredi 20 avril 2018 à une cérémonie de remise de matériels à deux jeunes filles diplômées du Centre de Formation Professionnelle (CFP ex CRETF) de Kédougou.

Cette activité est une suite logique au projet de lutte contre l’abandon scolaire des jeunes filles à Kédougou mis en œuvre par l’APECEK. Au début de ce projet, l’Association pour la Promotion de l’Education, de la Culture et des Echanges avec Kédougou (APECEK)  avait permis à quatre filles de réintégrer le système à travers la formation professionnelle. Il s’agit de Marième Diaw, Adja Safiétou Diallo, Fouleymatou Touré et Fatou Kiné Diagne. Seules les deux dernières filles ont terminé leur scolarité.

 

Fouleymatou Touré et Fatou Kiné Diagne qui ont aujourd’hui terminé leurs formations avaient du mal à assurer leur insertion dans le monde du travail. C’est dans ce sens qu’APECEK/France a su décrocher l’association Krokula qui a accepté d’accompagner ces deux filles. Au cours d’une mission organisée à Kédougou en janvier 2018, les membres de l’association Krokula ont échangé avec les filles et l’équipe locale de l’APECEK. L’expression des besoins énumérés par les filles  s’est soldée par le transfert d’un financement d’environ 1 400 000 FCFA.

Ce montant a servi à l’achat d’un certain nombre de matériels pour la couture et  pour la restauration. A la cérémonie de remise des matériels, Mamoudou Oumar Guèye, le président de l’APECEK a saisi l’occasion pour exhorter les bénéficiaires à  en faire bon usage et de continuer à mériter la confiance des donateurs.

 

Présente sur les lieux, Mme Satan Founé Biagui a remercié l’APECEK et Krokula pour cette belle initiative.

« C’est la première fois que des associations assurent la formation des filles et trouvent des moyens supplémentaires pour les accompagner dans leur insertion. J’avais déjà l’intention d’emprunter de l’argent à la banque pour aider ma fille à pouvoir trouver du matériel pour travailler. Ce soutien de Krokula et de l’APECEK nous va droit au cœur. Nous, parents, resterons derrière les filles pour les accompagner. Elles ont un défi à relever » a-t-elle témoigné

Mme Kadidia Diallo a été désignée comme marraine de ces filles bénéficiaires de ces matériels. Elle est chargée de les accompagner dans la mise en œuvre de leurs projets.

Dans l’avenir ces deux filles ambitionnent de se retrouver dans un même local afin de se compléter mutuellement. Cette idée a été approuvée par le staff  de l’APECEK/ Kédougou.

Today view: 2 - Total View: 154