La Mairie de Bandafassi  abrite depuis ce jeudi  un atelier de collecte de données sur la Bonne Gouvernance intégrée en partenariat avec le Programme Gouvernance Locale pour le Développement.

En 2016, l’Etat du Sénégal a constaté que le niveau de la Gouvernance locale de certaines communes est faible. Ainsi le Sénégal a-t-il fait appel au Gouvernement américain pour venir en appui aux communes dont les moyens sont limités afin de renforcer leurs capacités en vue d’une gestion efficace des biens publics.

 

Le Gouvernement  américain  a répondu favorablement en finançant le programme USAID  Gouvernance Locale pour le Développement (GOLD).L’objectif de ce programme est de renforcer la gouvernance démocratique, en soutenant le développement d’une participation citoyenne plus efficace dans la gestion des affaires publiques au niveau des Collectivités Locales.

« Ce programme qui est mis en œuvre par RTI  intervient dans certaines  communes sélectionnées sur la base de critères très sélectifs à partir du baromètre de Bonne Gouvernance intégrée. C’est un outil qui permet de mesurer le niveau de Gouvernance. Il est composé de six critères et chaque critère a des indicateurs. Parmi ces critères, il y a l’efficacité efficience, la participation, l’équité l’intégration. C’est à la suite de cela que 11 communes de la région  ont été choisies dont trois dans le Département de Kédougou. Il s’agit des communes de Bandafassi, Fongolimbi et Dindéfélo » a précisé M Madické Seck, coordonnateur local du programme USAID GOLD.

Il faut dire que l’objectif de cet atelier de Bandafassi est de lancer le programme dans la commune, de présenter le programme, faire la collecte des données, des perceptions et ensuite d’élaborer un plan d’actions relatif à la gestion de la commune.

Différents acteurs de la commune ont été mobilisés notamment la Société Civile, les Jeunes, Femmes, l’Administration locale, les Partenaires au développement, les conseillers, les chefs de villages, les personnes handicapées, les OCB entre autres. Ces travaux permettront de  faire une situation de référence pour voir quel est le niveau de la Gouvernance de la commune. Les manquements soulevés permettront à la commune de voir sur quel pied il faut accélérer la cadence afin de mieux répondre aux  aspirations de la population.

M Mamadou Yoro Bâ, le Maire de la commune de Bandafassi s’est dit très satisfait de la mise en œuvre de telles activités dans sa commune. Le plan d’actions  élaboré à la fin de ces travaux sera soumis à différents partenaires. Et sa mise en œuvre  impliquera tous les segments de la commune.

Print Friendly, PDF & Email